Sommaire

L’Organisation mondiale de la santé recommande de ne pas manger plus de 500 g de viande par semaine et par personne. Or, les Français en consomment en moyenne 1,265 kg de façon hebdomadaire. Les protéines animales constituent aujourd’hui 80 % de nos apports protéiques, alors qu’il y a moins d’un siècle, les protéines végétales atteignaient ce même taux.

L’excès de viande, mauvais pour la santé

En parallèle, la proportion de maladies cardiovasculaires a, elle aussi, augmenté durant les dernières décennies, et constituent la deuxième cause de mortalité dans l’Hexagone, derrière le cancer. Si plusieurs facteurs sont en cause, l’alimentation a largement sa part de responsabilité dans l’équation.

Plusieurs études ont notamment montré que l’excès de viande rouge, mais aussi de porc ou d’agneau, favorise les maladies cardiovasculaires, par leur teneur élevée en graisses saturées et en fer. Quant à la viande transformée (charcuterie, saucisses, nuggets…), elle a été mise en lien avec plusieurs cancers, principalement de l’estomac et du côlon.

Des travaux publiés par l’INSERM en 2013 ont également prouvé que les plats préparés à base de viande et les produits laitiers augmentent sensiblement le risque de diabète de type 2, par leur aspect acidifiant.

Manger moins de viande pour vivre plus vieux

Ainsi, réduire sa consommation de viande peut avoir un réel impact positif sur notre santé. S’il n’est pas nécessaire de totalement la supprimer, il n’est pas pour autant recommandé d’en consommer tous les jours. N’hésitez pas à varier les sources de protéines en mangeant du poisson, des œufs ou encore des protéines végétales.

Dans les pages suivantes, nous vous proposons huit idées de recettes végétariennes délicieuses, qui plairont à toute la famille et même à vos invités, si vous avez prévu de recevoir, extraites de l’ouvrage J’arrête la viande en 15 jours, de Virginie Saliceti Vartanian (éditions Alpen). Ces recettes sont la preuve que végétarien ne veut pas dire sans saveur !

Quant aux jours où vous mettez de la viande au menu, choisissez cette dernière avec soin. Pour qu’elle ne soit pas délétère pour votre santé, elle doit être “de bonne qualité, non industrielle et, surtout, non transformée”, conseille l’auteure. En achetant moins, mais mieux, votre budget ne sera pas impacté.

Manger moins de viande pour vivre plus vieux

© Alpen

Sources

J’arrête la viande en 15 jours, de Virginie Saliceti Vartanian (éditions Alpen).

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.