Sommaire

Pour être en bonne santé, il faut manger régulièrement. En effet, l’alimentation permet de donner de l’énergie à notre corps ainsi que des éléments nutritifs nécessaires à son bon fonctionnement. Faut-il manger à heure fixe ? Quels sont les horaires les plus adaptés aux repas ? Est-il dangereux de sauter un repas ? Notre expert nutritionniste et ambassadeur Medisite, Raphaël Gruman, répond à toutes vos questions.

Faut-il manger à heure fixe ?

Raphaël Gruman conseille de manger à heure fixe, la raison ? “Pour aider l'organisme à la bonne production des hormones qui régissent l’appétit ainsi que pour favoriser une bonne satiété grâce notamment à la production des hormones de la faim et de la satiété (Ghréline et Leptine), ainsi que la production des acides digestifs. Manger à heure fixe, surtout lorsque l’on vieillit, cela permet de rythmer sa journée qui ne l’est plus lorsque l’on est à la retraite. Des repas à heure fixe permettent d’assurer de bons apports alimentaires aux bons moments pour éviter des carences.”

Ainsi, l’alimentation est un synchroniseur qui permet de réguler l’horloge biologique.

Repas : quelles sont les heures à privilégier ?

Si notre expert nutritionniste préconise de prendre ses repas à heure fixe, il ajoute que : “chacun fonctionne à son rythme et aussi à ses heures de travail/activité. L’important est de respecter un espacement suffisant entre deux repas, mais aussi pas trop long pour éviter de se jeter sur son assiette au repas suivant. Idéalement, je conseille d’avoir 3 à 4h entre chaque repas.” Ainsi, Raphaël Gruman conseille de prendre son petit déjeuner à 8 heures, puis un déjeuner à 12h30, au besoin une collation/goûter à 16h30 et le dîner à 20 heures.

Le nutritionniste rappelle qu’ : “idéalement, il ne faut pas dîner trop tard et s’assurer d’avoir au moins 1h30 d’intervalle entre ce dernier repas et le coucher pour avoir un meilleur sommeil.”

Les risques liés aux repas pris à des heures variables

S’il n’est pas toujours évident de respecter un rythme dans sa prise de repas, les risques de ces horaires anarchiques sont nombreux :

  • Mauvaise production hormonale ;
  • Dérégulation des sensations de faim :
  • Pulsions plus importantes ;
  • Risque de grignotage entre les repas ;
  • Prise de poids.

En effet, comme l’alimentation est un synchroniseur, le fait de prendre ses repas à des heures variables ne permet pas au corps de transmettre les bonnes informations au cerveau, et notamment la sensation de satiété. Cette dernière est essentielle pour éviter les grignotages et l’envie de se rattraper au repas suivant.

Sachez que le rassasiement résulte à la fois du soulagement de la faim et d’un sentiment de satisfaction. Ainsi, il est essentiel de manger suffisamment et de prendre du plaisir lors de ses repas.

Sauter un repas ? Oui, mais n’importe lequel…

Notre ambassadeur nous l’assure, il est préférable de manger à heure fixe. Mais, que penser du fait d’éliminer un repas comme le petit déjeuner ou le dîner ?

Raphaël Gruman, nutritionniste depuis 10 ans conseille parfois de sauter un repas : “Tout dépend lequel. Je fais parfois “sauter un repas” à mes patients dans le cadre d’un régime avec Jeûne Intermittent. Je préfère faire sauter à mes patients le repas du soir, car cela facilite un sommeil récupérateur et cela participe à la perte de poid s. Si on saute le petit-déjeuner, le risque est de se rattraper sur le déjeuner et le dîner alors qu’en sautant le dîner, il y a peu de risque de se rattraper sur le petit déjeuner et de toute façon les conséquences seront moins importantes que sur le dîner.”

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.