Sommaire

Certaines personnes sont de forme pyramidale, avec une disproportion entre le haut et le bas du corps, d’autres ont un buste normal, mais des hanches et cuisses larges, d’autres encore ont une morphologie « dodue » avec un bas du corps volumineux quand certains seront taillés d’un seul bloc sans forme particulière… En soi, un corps ne ressemble pas vraiment à un autre.

Les différentes morphologies

Il est convenu, dans le milieu sportif ou de la nutrition, de différencier globalement trois types de morphologie : ectomorphe, endomorphe, mésomorphe. C’est ce qu’on appelle un morphotype. Il désigne une silhouette-type définie selon des caractéristiques précises. C’est une théorie élaborée par William Sheldon, un psychologue américain, en 1942.

Ectomorphe

Ce type de morphologie englobe les personnes naturellement grandes et minces. Elles auront généralement les bras et les jambes longs, avec un torse assez court. Ces personnes stockent peu de matière grasse et ont du mal à développer leur masse musculaire. Les personnes ectomorphes prennent difficilement du poids et développent également plus lentement leurs muscles. Cependant, ce n’est pas une raison pour manger tout et n’importe quoi sous prétext e qu’ils ne prennent pas (ou difficilement) du poids. Un régime alimentaire équilibré et une activité physique sont également nécessaires.

Endomorphe

Les personnes dites endomorphes ont naturellement des formes plus généreuses. Leurs bras et jambes sont plus courts, leurs hanches et le milieu de leurs corps plus larges. La masse grasse est généralement plus importante chez les personnes de ce type morphologique et la musculature est moins définie. Les personnes endomorphes ont tendance à accumuler la graisse autour de l’abdomen et sur les hanches, ce qui s’explique en partie par un métabolisme plus lent. Comme chez beaucoup, l’accumulation de graisse peut être accentuée par la sédentarité et avec un apport calorique excessif.

Mésomorphe

Naturellement les personnes avec ce type morphologique sont plus athlétiques et ont une masse musculaire plus importante. Le haut du corps est plus long et large mais la taille reste fine. On parle couramment d’une silhouette en V ou en forme de sablier. À mi-chemin entre l’ectomorphe et l’endomorphe, les personnes de ce type ont un métabolisme plutôt favorable. Ils prennent et perdent du poids assez facilement, les muscles se développent avec un peu de sport et la graisse a tendance à s’éliminer également de manière assez rapide.

Vous l’aurez donc compris, à chaque type corporel ses avantages et ses inconvénients. En sachant quelle morphologie vous avez, il vous est plus simple de cibler quelle alimentation vous convient et quel sport pourra vous aider à entretenir au mieux votre corps. Voici quelques conseils.

Construisons votre suite de carrière idéale ! Découvrez notre programme de 24h formation sur mesure - Cliquez ici !

Sources

Remerciement à la nutritionniste Delphine Michel.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.