Sommaire

Yhan Monney, médecin généraliste insiste sur un point important : “la toux est un symptôme très fréquent et non spécifique. Elle ne définit pas à elle seule une maladie. En tant que médecin nous devons investiguer en posant des questions au patient afin d’orienter notre diagnostic.”

Toux : 3 questions essentielles posées par le médecin

Face à un patient qui tousse, le médecin va procéder à une investigation méticuleuse pour se diriger vers le bon diagnostic. Ainsi, trois questions sont essentielles :

  • La question de la temporalité et de la fréquence : depuis quand la toux est-elle présente ? Quelques jours ? Quelques semaines ? Quelques mois ? Ainsi, on se dirigera vers une toux aiguë, subaiguë ou chronique.
  • La toux est-elle sèche ou grasse ?
  • A quel niveau la toux se situe-t-elle, plutôt haute (vers la gorge) ou plutôt basse (vers les bronches) ?

En fonction des réponses du patient, le médecin s’oriente vers tel ou tel diagnostic. “On va également poser des questions sur les symptômes associés. Est-ce qu’il y a de la fièvre ? Le nez qui coule ? Des maux de tête, etc” précise Yhan Monney. De plus, le médecin généraliste peut poser des questions sur le contexte de la survenue de la toux ainsi que des précisions sur les antécédents médicaux personnels et familiaux (si la toux est chronique). Ainsi, il aura de nombreuses cartes en main pour affiner son diagnostic. Évidemment, il approfondira son investigation par un examen clinique dont une auscultation.

La toux d’irritation due à des facteurs externes

La toux d’irritation peut être causée par des facteurs externes tels que la fumée de cigarette, le chlore à la piscine (par exemple), les sprays aérosols, la pollution… Cette toux dure le temps de l’exposition à cet élément extérieur irritant. En effet, c’est le fait d'inhaler qui peut enclencher le mécanisme de la toux. Généralement cette dernière est sèche.

Toux aiguë, généralement déclenchée par une maladie virale

La toux aiguë dure généralement une semaine maximum. En cause la plupart du temps ? Une infection virale. La laryngite par exemple peut engendrer une toux sèche. “On reconnaît facilement une toux liée à une laryngite car elle est aboyante et résonne. Le patient peut aussi présenter une voix cassée car les cordes vocales se situent dans le larynx. Cette toux peut être assez impressionnante pour l’entourage” précise le Docteur Monney. La pharyngite virale ainsi que la rhinopharyngite peuvent elles aussi être la cause d’une toux sèche. “C’est une toux irritative et douloureuse, la gorge est rouge et sèche” explique le médecin généraliste.

La bronchite aiguë entraîne quant à elle une toux grasse et productive : “le patient présente également des râles bronchiques assez caractéristiques à l’auscultation” explique Yhan Monney. Le docteur précise que “cette toux soulage car elle libère les voies aériennes." La bronchite allergique, plus communément appelée asthme, entraîne des quintes de toux violentes parfois même jusqu’aux vomissements. “On appelle cela aussi des spasmes bronchiques. Parfois cette toux peut être un peu grasse. La bronchite allergique (asthme) entraîne des difficultés respiratoires et une respiration sifflante.”

Quant au coronavirus, à l’image de la grippe, au début de la maladie, il peut aussi être la cause d’une toux sèche.

La toux allergique est également une toux d’irritation due à une molécule qui la déclenche. Les symptômes associés sont une gorge qui pique, le nez et les yeux qui piquent.

A noter : l'œdème pulmonaire peut entraîner une toux grasse. “A la différence de la bronchite, la toux n’est pas résolutif, elle ne soulage pas car le patient est comme noyé. Il s’agit d'ailleurs d’une urgence vitale” précise le Docteur Monney.

La toux subaiguë, un symptôme qui dure plus d’une semaine

Si vous toussez depuis plus d’une semaine, généralement le médecin va mettre de côté les pathologies virales et infectieuses s’il vous a déjà vu en consultation. Si vous venez pour la première fois, n’hésitez pas à écrire sur un papier quelle est la fréquence de votre toux, où se situe-t-elle et s’il y a des symptômes associés. Face à une toux qui dure depuis plus d’une semaine, le médecin va s’orienter vers :

  • Une allergie : face à la présence d’un allergène qui persiste dans l’environnement, la toux peut durer plus d’une semaine.
  • De l’’asthme ;
  • Un reflux gastro-oesophagien : “ dans le cas d’un RGO, les suc gastriques acides remontent alors jusqu’au carrefour aero digestif (situé au milieu du sternum). Il s’agit de l’intersection entre les voies aériennes et digestives. Cela déclenche une irritation des voies aériennes et un réflexe de toux.” Le patient peut donc présenter une toux sèche qui cesse, en général, après la prise d’un traitement anti-acide. Il est possible que le patient ne ressente pas de brûlures d’estomac car les remontées acides peuvent de pas arriver jusqu’à la bouche.

La toux chronique liée à des pathologies plus rares

La toux chronique est généralement associée à des pathologies plus rares.
Elle peut tout de même être le symptôme d’un asthme chronique ou d’une bronchopneumopathie chronique obstructive ou BPCO. La bronchite chronique est un synonyme de BPCO, qui est la conséquence d’une inflammation bronchique chronique (en général provoquée par le tabagisme). Cette toux est grasse et dure depuis des mois, voire des années.

La toux chronique concerne aussi des pathologies pulmonaires type sarcoïdose, maladie auto-immune et cancer du poumon : “la présence de métastases pulmonaires peut entraîner une toux accompagnée de sang dans les sécrétions par exemple” précise le Docteur Monney.

La tuberculose entraîne aussi une toux grasse et productive accompagnée d’une très forte altération de l’état général du patient. “La toux chronique nécessite en général des investigations complémentaires (scanner, fibroscopie bronchique) et l’avis d’un pneumologue, notamment concernant les choix thérapeutiques” conclut le Docteur Monney.

A noter : il existe aussi une toux dite médicamenteuse : “les traitements contre l'hypertension type inhibiteur de l’enzyme de conversion peuvent être la cause d’une toux sèche très handicapante” explique le médecin généraliste.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.