Monoxyde de carbone : les signes d-une intoxication

Selon le site de l’Agence Régionale de Santé Ile-de-France (ARS) : “Le monoxyde de carbone est un gaz asphyxiant indétectable : il est invisible, inodore et non irritant. Il résulte d’une mauvaise combustion au sein d’un appareil de chauffage fonctionnant au gaz, au bois, au charbon, à l’essence, au fuel ou encore à l’éthanol. Sa densité étant voisine de celle de l’air, il se diffuse donc très vite dans l’environnement, et peut donner lieu à des i ntoxications mortelles en quelques minutes.” Ainsi, chaque année, l’ARS communique sur les dangers du monoxyde de carbone.

Intoxication au monoxyde de carbone : un accident domestique courant

Contrairement aux idées reçues, l’intoxication au monoxyde de carbone est un accident domestique courant. En effet, chaque année environ 5000 accidents sont recensés sur le territoire. Les types d’appareils à surveiller sont :

  • Les chaudières (bois, charbon, gaz, fioul) ;
  • Les chauffe-eau et chauffe-bains ;
  • Les inserts de cheminées, poêles ;
  • Les chauffages mobiles d’appoint ;
  • Les cuisinières (bois, charbon, gaz) ;
  • Les moteurs automobiles dans les garages ;
  • Les groupes électrogènes à essence ou à fioul et tout moteur thermique fixe ou mobile ;
  • Les appareils de fortune : type brasero ;
  • Les appareils de cuisson d'extérieur : barbecue, plancha au gaz.

De même, certaines catégories de population sont plus à risque concernant l’intoxication au monoxyde de carbone. C’est notamment le cas pour :

  • Les personnes de plus de 65 ans ;
  • Les femmes enceintes ;
  • Les nourrissons en enfants de moins de 2 ans ;
  • Les fumeurs ;
  • Les personnes souffrant de pathologies cardiaques ;
  • Les personnes souffrant d’anémie ;
  • Les personnes souffrant de troubles respiratoires.

Prévenir les risques d’intoxication au monoxyde de carbone

Pour éviter les accidents liés au monoxyde de carbone, il est essentiel de faire venir un professionnel afin qu’il contrôle vos appareils et installations, notamment votre chaudière. De même, pensez à ventiler et aérer régulièrement votre logement, même en hiver. Respectez scrupuleusement les consignes d’utilisation des appareils à combustion. L’entretien de vos appareils est primordial pour éviter tout accident. Si vous achetez un nouvel appareil, il faut s’assurer de la bonne installation et du bon fonctionnement de ce dernier avant sa mise en service. D’ailleurs, il est vivement conseillé d’exiger un certificat de conformité auprès de l’installateur.

Malgré de nombreuses précautions et messages de prévention, des accidents domestiques liés au monoxyde de carbone peuvent survenir. Découvrez les symptômes d’une intoxication au monoxyde de carbone dans notre diaporama.

Les maux de tête

1/7
Monoxyde de carbone : les signes d'une intoxication

L’intoxication chronique peut survenir en cas de dégradation de vos installations ou d’une mauvaise utilisation de ces dernières. Les maux de tête peuvent être un des signes annonciateurs.

Malaises et nausées

2/7
Monoxyde de carbone : les signes d'une intoxication

Ces deux symptômes peuvent être confondus avec la gastro-entérite qui sévit en hiver. Attention à ces signes si vous avez des installations au gaz par exemple.

Troubles de la vision, de l’odorat ou du goût

3/7
Monoxyde de carbone : les signes d'une intoxication

Ces symptômes peuvent être révélateurs d’une intoxication chronique au monoxyde de carbone. N’hésitez pas à faire vérifier vos installations domestiques.

Trouble du sommeil et de la mémoire

4/7
Monoxyde de carbone : les signes d'une intoxication

Le réel danger de l’intoxication chronique au monoxyde de carbone c’est que certains symptômes peuvent être confondus avec une autre pathologie hivernale ou de la fatigue.

Douleurs thoraciques, abdominales et musculaires

5/7
Monoxyde de carbone : les signes d'une intoxication

Certaines personnes présentent des douleurs dans la poitrine ou une gêne musculaire importante en cas d’intoxication chronique au monoxyde de carbone.

Paralysie des muscles

6/7
Monoxyde de carbone : les signes d'une intoxication

Ce symptôme peut être le signe d’une intoxication aiguë au monoxyde de carbone. Il s’agit d’une urgence vitale. Il est donc conseillé d’appeler les pompiers en cas d’apparition brutale d’une paralysie des muscles.

Perte de conscience et confusion

7/7
Monoxyde de carbone : les signes d'une intoxication

Si ces symptômes apparaissent de manière brutale, il faut appeler en urgence les services de secours. Une inspection de vos installations domestiques pourra être envisagée.

Sources

https://www.iledefrance.ars.sante.fr/monoxyde-de-carbone-1#:~:text=L'intoxication%20aigu%C3%AB&text=Elle%20a%20pour%20effet%20des,sympt%C3%B4mes%20disparaissent%20en%2048%20heures.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.