Rédactrice en chef du blog Tendances de Mode, Lise Huret a été diagnostiquée bipolaire il y a 10 ans. Depuis quelques mois, elle vit au Portugal près de l’océan, un élément qui lui permet de sortir de son quotidien. Elle nous livre ses conseils pour apprivoiser ces troubles de l’humeur.

1. Identifier les déclencheurs des phases bipolaires

Selon Lise Huret, il est très important d’identifier les déclencheurs des phases dépressives pour mieux les apprivoiser : “plus tu résistes et plus la phase est destructrice et dure dans le temps.”

2. Réduire les rendez-vous pour éviter stress et crise

“Avant, je programmais trop de rendez-vous ce qui engendrait du stress et pouvait provoquer une crise. Je finissais par en annuler certains mais ma culpabilité créait, elle aussi, du stress et une crise. Depuis que j’ai identifié ce déclencheur, je m’interdis d’avoir plus d’un rendez-vous programmé par jour.”

3. La routine : un cadre pour s’épanouir

“La routine, je l’ai toujours vue comme quelque chose qui empêche la liberté et la folie. Ayant un tempérament excessif, ça ne me correspond pas. Finalement, en adoptant une hygiène de vie globale, et notamment des heures fixes de lever et de coucher, je me sens beaucoup mieux.”

4. Bipolarité : trouver le bon traitement

Le traitement ça fait 50% du travail. Il faut chercher celui qui nous convient le mieux ainsi que le bon psychiatre/psychologue.”

5. Se rapprocher de son idéal de vie

Pour mieux vivre avec ses troubles bipolaires, Lise Huret conseille de se rapprocher le plus de son idéal de vie : “si on n’est pas aligné avec son être profond, la bipolarité va ressurgir sur toutes les failles de notre être. Il faut se poser les bonnes questions et opérer des changements dans sa vie pour se rapprocher au maximum de son idéal” témoigne Lise Huret.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.