Monoxyde de Carbone : les regions ou il y a le plus d’intoxications

Pour faire face à la baisse des températures, le réflexe est d’allumer le chauffage. Mais attention si vous avez un appareil fonctionnant avec des combustibles ! Si ce dernier est mal entretenu ou mal utilisé, le risque d’intoxication au monoxyde de carbone est important. 

Monoxyde de Carbone : les signes d’une intoxication

Les appareils de chauffage ou cuisson qui fonctionnent au bois, au gaz, au charbon, à l’essence, au fuel ou à l’éthanol, peuvent dégager du monoxyde de carbone. Ce gaz incolore et inodore entraine de nombreux drames. En effet, il peut conduire au décès s’il est respiré longtemps par les victimes.

Les premiers symptômes de ce danger sont des maux de tête, de la fatigue et des nausées. De plus, une exposition importante au monoxyde de carbone peut entraîner une perte de connaissance, un coma puis la mort, parfois en quelques minutes. 

En effet, les signes d’une intoxication surviennent plus ou moins rapidement et sont susceptibles de toucher plusieurs personnes au sein d’un même foyer. Il est important d’agir vite lorsqu’on croit être en présence de ce gaz mortel. Il est recommandé de :

  • aérez immédiatement ;
  • arrêtez si possible les appareils à combustion ;
  • évacuez les locaux ;
  • appelez ensuite les secours en composant le 15, le 18 ou le 112 (ou le 114 pour les personnes malentendantes).

La prise en charge des personnes intoxiquées doit intervenir rapidement, dès les premiers symptômes, et peut nécessiter une hospitalisation.

Il faut se montrer prudent, on déplore chaque année environ 3000 intoxications et une centaine de décès liés au monoxyde de carbone. Certaines régions françaises sont très touchées par ces incidents comme le révèle notre diaporama.

Vous souhaitez participer au salon des seniors ? Obtenez une invitation gratuite et venez nous rencontrer en cliquant ici >

Sources

Geodes, Nombre mensuel de personnes intoxiquées accidentellement par le monoxyde de carbone

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.