15 plantes qui favorisent la constipation

Si plusieurs plantes permettent d’éviter naturellement la constipation, d’autres, au contraire, ont tendance à la favoriser… Y compris chez des personnes qui n’en souffraient pas auparavant. Dans l’ouvrage Les laxatifs naturels, publiés aux éditions Alpen, Philippe Chavanne explique en détails les processus en cause dans ce trouble fréquent, liste les meilleurs remèdes naturels et revient aussi sur les erreurs à éviter.

Parmi elles, il liste 15 plantes médicinales, régulièrement utilisées en phytothérapie, qui ont tendance à constiper. Découvrez-les en images, dans ce diaporama.

Constipation : évitez les plantes astringentes

Des plantes, des aliments ou encore des médicaments peuvent avoir pour effet de vous empêcher à la selle. “Dans la majorité des cas, les actions constipantes sont les mêmes”, écrit Philippe Chavanne. “Soit un ralentissement du péristaltisme intestinal, soit une diminution de la sécrétion de mucus au long des parois intestinales”.

En ce qui concerne les plantes, plus spécifiquement, c’est leur effet astringent qui est en cause. “En cas d’utilisation prolongée de ces plantes sous quelque forme que ce soit (gélule, tisane…), un ralentissement sensible du transit intestinal peut apparaître”.

En effet, si les substances astringentes qu’elles contiennent peuvent être utiles pour traiter certains maux (plaie superficielle, inflammation, diarrhée…) elles ne se concentrent pas uniquement sur la zone à traiter, mais se répartissent dans l’organisme “et donc aussi dans les intestins”.

Pour rappel, une plante est astringente lorsqu’elle est riche en tanin. Nous vous en listons 15 dans ce diaporama.

Quels aliments favorisent la constipation ?

Par ailleurs, certains aliments ont également une teneur élevée en substances astringentes, ce qui leur confère aussi un pouvoir constipant. Mais c’est surtout en cas de consommation régulière que le problème survient, sauf chez les personnes les plus fragiles, où une consommation unique peut être suffisante. Heureusement, la fréquence des selles redevient normale à l’arrêt de l’aliment en cause.

Méfiez-vous notamment des mûres sauvages, du citron, des figues de Barbarie, des myrtilles, des bananes, des abricots, des coings, du riz blanc ou encore de la grenade, recommande l’auteur de l’ouvrage. N’oubliez pas de découvrir les plantes à éviter, en consultant notre diaporama.

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >

Sources

Les laxatifs naturels, Philippe Chavanne, éditions Alpen. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Constipation