Sommaire

Un verre d’eau argileuse

Grâce à ses capacités d’absorption et d’adsorption, l’argile détoxifie l’organisme et peut être efficace en cas de diarrhée. Ses feuillets emprisonnent puis éliminent notamment les gaz. L'argile dispose également de bienfaits anti-infectieux et est ainsi souvent conseillée en cas de problèmes intestinaux.

Mode d’emploi : mettre une cuillère à café d’argile verte ultra-ventilée dans un verre d’eau. Mélanger puis, dans l’idéal, laisser reposer au moins 4 heures. Si les symptômes sont trop forts, boire un verre immédiatement puis trois par jour en mélangeant avant chaque prise. Diminuer les doses au fur et à mesure de l’amélioration des symptômes.

Du charbon végétal

C’est le plus puissant adsorbant naturel. Le charbon végétal aspire toutes les substances indésirables -dont les gaz- comme une éponge.

Mode d’emploi : prendre quatre à six gélules par jour ou une demie cuillère à café de poudre plusieurs fois par jour.

Attention : le charbon ne doit pas être pris simultanément à l’argile comme ils ont tous les deux les mêmes effets. Il pourrait y avoir des interférences dans le résultat.

Une tisane au clou de girofle

Les clous de girofle sont très efficaces en cas de troubles digestifs. Qu’ils s’agissent de diarrhées, de digestion lente, de flatulences ou encore de ballonnements. Ce, grâce à leur huile essentielle riche en eugénol.

Mode d’emploi : mettre trois à six clous de girofle dans une tasse d’eau. Porter à ébullition. Puis couvrir et laisser frémir pendant 5 minutes. Retirer du feu et laisser infuser une dizaine de minutes. Filtrer et boire une tasse, 3 fois par jour, après les repas.

Attention : la décoction est déconseillée aux femmes enceintes ou allaitantes (sauf sur avis médical).

Des graines de psyllium

Le mucilage contenu dans le psyllium permet d'absorber l'eau dans l'intestin. Les selles sont ainsi plus consistantes et la vidange de l'estomac et de l'intestin se fait moins vite. L'organisme a le temps de réabsorber plus d'eau.

Mode d'emploi : prendre une cuillère à soupe de graines avec un peu d'eau, 2 à 4 fois par jour jusqu'à amélioration des symptômes.

Une eau de réhydratation

Le risque principal en cas de diarrhée c’est la déshydratation. Pour l’éviter, il est important de boire suffisamment. On peut aussi se préparer une boisson de réhydratation.

Mode d’emploi (pour adultes) : ajouter six cuillères à café de sucre, une cuillère à café de sel et le jus d’un citron dans un litre d’eau minérale. Boire à volonté.

Pour les bébés, il existe des sachets de réhydratation vendus en pharmacie, à diluer dans de l’eau.

Des baies de myrtilles séchées

Riches en tanins et en anthocyanosides, les baies de myrtilles séchées (disponibles dans les herboristeries et magasins bio) peuvent aider à soigner la diarrhée.

Mode d'emploi : mettre une cuillère à soupe de baies séchées pour une tasse d'eau. Faire bouillir pendant 3 minutes, laisser infuser 10 minutes. Boire deux à quatre tasses par jour jusqu'à amélioration des symptômes.

De la racine de fraisier

Parce qu'il est riche en tanins, le fraisier (racine) dispose de propriétés astringentes et antidiarrhéiques.

Mode d'emploi : infuser 40 grammes de racine de fraisier (Fragaria vesca) pour 1 litre d'eau bouillante, pendant 10 minutes. Filtrer et boire trois tasses par jour.

Le coing, incontournable

Pour petits et grands, le coing est le fruit miracle en cas de diarrhées. Ce, grâce à ses fibres et ses tanins.

Mode d’emploi : faire bouillir trois coings dans un litre d’eau. Filtrer et boire régulièrement.
Et/ou
En compotes, comptez 15g de sucre pour 100g de fruits. Le coing est aussi disponible en gelée.

Des gélules de probiotiques

Les probiotiques sont importants en cas de diarrhée pour rétablir la flore intestinale. Ils vont notamment aider à renforcer les défenses immunitaires et faciliter la digestion.

Mode d'emploi : deux gélules matin et soir, jusqu'à amélioration des symptômes.
Les probiotiques sont disponibles en pharmacies.

L'eau de riz

S’il y a un aliment à privilégier quand on a la diarrhée, c’est le riz ! En cause, sa teneur en amidon (70%) qui permet de réguler le transit.

Mode d’emploi : manger du riz à chaque repas et buvez l’eau de cuisson après l’avoir filtrée. Elle contient également de l’amidon.

Une infusion de salicaire

La salicaire est une plante à tanins reconnue pour calmer les diarrhées.

Mode d’emploi : mélanger 200g de parties aériennes de salicaire, 100g de feuilles de ronce, 100g de parties aériennes d’alchémille. Prendre 4 cuillères à soupe rases du mélange pour 1 litre d’eau bouillante. Laisser infuser 10 minutes et filtrer. Boire 4 tasses par jour. Si la diarrhée est aiguë, ajouter 2 cuillères à café de sel et 1 cuillère à café de bicarbonate.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

- Les plantes du bien-être - Les remèdes de A à Z, Michel Pierre, éditions Chêne, 2014.

Les vertus des tisanes, Danielle Roux, Editions Alpen, 2010

La pharmacie familiale au naturel, Christine Cieur-Tranquard, Edisud, 2009

Secrets de grand-mère- Se soigner, Dr Dominique-Jean Sayous, Editions Eyrolles, 2008

Les meilleures tisanes santé, Dr Bérengère Arnal-Schnebelen, Rustica Editions, 2007

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.