Anti-cancer, énergisant, propriétés antalgiques, bon pour le transit intestinal, la mémoire et surtout le cœur… Le café est connu pour avoir de nombreuses vertus santé. Il est vrai que les graines du caféier abritent, en effet, de plusieurs nutriments bénéfiques pour l’organisme. Une tasse contient bien sûr de la caféine qui se révèle être un stimulant cérébral, mais également du potassium (80gr), des antioxydants (luttent contre le vieillissement prématuré des cellules), des vitamines B9 (renouvellement des cellules immunitaires) ainsi que du magnésium (anti-stress naturel).

Une équipe de chercheurs grecs et algériens a voulu savoir si le café soluble – boisson provenant des grains de café broyés et préparée par lyophilisation ou atomisation – avait aussi la capacité de réduire les risques de maladies cardiovasculaire.

Café instantané : il renforce l’élasticité des artères

Pour étudier les effets de ce type de café – aussi appelé café instantané ou café en poudre, les chercheurs ont étudié les dossiers de 1 041 participants hommes et femmes âgés de 39 à 67 ans pour un âge moyen de 53,6 ans. Sur cet échantillon, 30% des individus “consommaient habituellement du café soluble”.

Après avoir analysé les données disponibles, les chercheurs ont découvert que boire du café soluble était associé à une bonne compliance carotidienne (degré de dilatation de l’artère carotide lorsqu’elle est soumise à une pression). Or des travaux publiés en 2008 dans Nature avait remarqué qu’une élasticité saine dans l'artère carotide pouvait servir de marqueur de bien-être cardiovasculaire.

L’équipe greco-algérienne a conclu que “la consommation habituelle modérée de café instantané” est associée à une meilleure élasticité des artères. La boisson pourrait ainsi être également liée à une incidence plus faible de maladies cardiovasculaires. “Ces associations vasculaires favorables offrent un lien physiopathologique potentiel entre la consommation habituelle de café et une incidence plus faible de pathologies cardiovasculaires”, confirment les conclusions de l’article paru dans le journal médical Clinical Nutrition ESPEN (géré par la Société européenne pour la nutrition clinique et le métabolisme) en octobre 2021.

Tasse de café : le nombre à ne pas dépasser

Les chercheurs avaient également remarqué une pression artérielle systolique inférieure chez les personnes buvant régulièrement du café en poudre. Toutefois, après l’ajustement de plusieurs facteurs, ils ont estimé que ce n’était pas une mesure totalement infaillible. De nouvelles recherches devront donc être menées sur ce point. L’équipe ajoute que des nouveaux travaux sont également nécessaires pour examiner les effets à long terme de la consommation habituelle de café instantané sur la structure et la fonction vasculaires.

Toutefois, attention avant de vous jeter sur votre pot de nescafé. Une autre équipe de chercheurs a mis en garde en 2019 contre les effets nocifs de l’abus de la boisson noire. Ses travaux, publiés dans The American Journal of Clinical Nutrition” assuraient qu’il ne fallait pas dépasser les 6 tasses par jour. Les personnes qui en prennent plus avaient 22% plus de risques de souffrir d'hypertension artérielle, et ainsi de maladies cardiovasculaires.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/34620341/#affiliation-1

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.