En pleine pandémie de la Covid-19, la fièvre fait partie des symptômes les plus redoutés. Le magazine 60 Millions de Consommateurs a donc bien choisi son moment pour tester la fiabilité de nos thermomètres. L'association de consommateur a comparé neuf modèles différents. Contre toute attente, leur étude relève un manque de fiabilité sur certains appareils.

En effet, selon la zone mesurée et le type de thermomètre utilisé, la température peut varier de 1,5 degré pour une même personne à quelques secondes de décalage, révèle cette enquête édifiante relayée le 25 février 2021.

Fièvre : quels sont les thermomètres les moins fiables ?

"La fièvre est définie, depuis une étude allemande de 1869, par une température supérieure à 38°C, rappelle 60 Millions de Consommateurs. Mais avec les incertitudes de mesures et les fluctuations naturelles de la température, la frontière n’est pas à guetter avec autant de précision".

Et pour cause, des variations allant de 0,2 °C à 0,5 °C affectent naturellement
notre température. Cette dernière augmente en fin d’après-midi et se trouve, en principe, également plus élevée chez les femmes – surtout en seconde partie
de cycle menstruel. En outre, la température a tendance à baisser en vieillissant et elle aurait aussi diminué au cours du siècle dernier.

Or, au-delà de toutes ces fluctuations naturelles, la température peut aussi varier selon le thermomètre que vous utilisez. C'est en tout cas ce que vient de déterminer 60 Millions de Consommateurs.

Thermomètre par voie axillaire : les écarts sont les plus importants

Quand la fièvre est mesurée sous les aisselles (voie axillaire), les écarts entre les différents thermomètres sont les plus importants, semble-t-il. L'association de consommateurs mentionne un écart allant jusqu'à 1,5 degré. "Répéter trois fois la mesure permet d’atténuer ce défaut", souligne le magazine, "mais il faut prendre le temps".

"De trente secondes à une minute jusqu’à stabilisation de la température, puis encore une à trois minutes", relatent les experts.

Thermomètre par voie rectale : l'un des plus fiables

Le thermomètre flexible par voie rectale apparaît comme le plus fiable, selon 60 Millions de Consommateurs. Ce dernier présente "l’avantage de donner une température jugée plus proche de la température centrale" et fournit en conséquence "une mesure plus fiable".

Vient ensuite la mesure buccale, mais seulement si vous respectez scrupuleusement les conseils d’utilisation prévient 60 millions de consommateurs. "Garder la bouche fermée cinq minutes avant d’insérer le thermomètre, bien le placer dans l’une des deux poches de chaleur situées en dessous et à l’arrière de la langue puis y maintenir toujours le thermomètre bouche fermée. Tout ça en respirant par le nez".

Thermomètre auriculaire : la présence de cérumen influence la mesure

Qu'en est-il des modèles infrarouges, plébiscités en cette période de pandémie pour leur caractère "sans-contact" hygiénique ? Les écarts se trouvent être "légèrement plus fréquents" estime l'association de consommateur. Et là aussi, il faut faire attention aux nombreux conseils d’utilisation. Parmi eux, les plus fiables restent les modèles auriculaires. Or, il faut savoir que "la présence de cérumen influence la mesure".

À titre de précision, le cérumen, appelé cire humaine est la substance jaunâtre, cireuse, sécrétée dans le conduit auditif externe.

Information patient : votre expérience intéresse Medisite !

Répondez à notre questionnaire en 2 minutes :

Apprenez à vous relaxer, à vous détendre grâce à nos produits ! Profitez jusqu'à -50% de réduction

Sources

Thermomètres, Des aléas qui peuvent donner la fièvre, 60 Millions de Consommateurs, N° 567 / MARS 2021

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.