Sommaire

La peau pèse entre 3 et 10 kilos et mesure entre 1,5 à 2 mètres carrés. Elle est ainsi l'organe le plus grand du corps humain. Elle nous fournit des informations importantes sur le froid, la chaleur ou la douleur. La peau protège des agressions externes comme les germes, les lésions ou les rayonnements UV. Elle sert également de réservoir à eau et à nutriments. Les déchets de notre corps sont évacués par la transpiration ce qui aide à réguler la température corporelle.

Peau : il faut ainsi en prendre soin !

Le saviez-vous ? La peau se compose de trois épaisseurs différentes. La première se nomme l’épiderme. Il emballe le corps humain et fait office d’enveloppe protectrice. Cette couche est en contact direct avec notre environnement extérieur. Son rôle : défendre notre corps des influences externes nuisibles comme les germes et les polluants.

La seconde se nomme le derme. Situé sous l’épiderme, il est plus épais, plus résistant et est rempli de tissus conjonctifs élastiques qui rendent la peau ferme tout en restant élastique. Cette couche abrite les vaisseaux sanguins qui fournissent les nutriments à l’épiderme. Le derme abrite également les fibres nerveuses avec des organes spéciaux pour détecter la pression, le toucher, la douleur, la température et les démangeaisons.

Enfin, la dernière et troisième couche de la peau s’appelle l’hypoderme. C’est une fine couche de graisse. Elle sert de protection contre le froid et de réservoir de stockage d’énergie.

La peau est sans cesse en alerte : contre le froid l’hiver dehors, le chaud à l’intérieur, les bains de soleil l’été, les agents nettoyants ou les douches trop fréquentes… elle est régulièrement agressée par des facteurs extérieurs. Et tout comme nous, elle vieillit. Avec le temps, apparaissent des rides, les tissus perdent en élasticité, des taches brunes ou de la couperose émergent sur la peau, elle devient plus épaisse ou plus fine et le teint change d’aspect.

Avec le temps et les agressions extérieures, la fonction protectrice de la peau est facilement malmenée. La peau a besoin de notre aide pour conserver toutes ses fonctionnalités. C’est pourquoi il y a quelques erreurs à éviter, surtout après cinquante ans quand elle commence à se fatiguer naturellement.

L’étape démaquillage : mode d'emploi

L’étape démaquillage : mode d'emploi© getty

On pourrait penser un soir de flemme que ce n’est pas très important. Pourtant l’étape démaquillage est primordiale pour bien prendre soin de sa peau. Pour éviter les éruptions cutanées, il est essentiel de nettoyer sa peau avant d’aller se coucher.

Le sommeil est réparateur pour l'épiderme. Or, les pores bouchés par du fond de teint l'empêchent de se régénérer comme elle le devrait.

Pour démaquiller les cils, il est recommandé de le faire « par le bas » (là où a été appliqué le mascara). La meilleure méthode consiste à utiliser ses doigts, avec une huile, et d’effectuer des mouvements linéaires de la racine du cil à la pointe, et de l’intérieur à l’extérieur de l’œil. Cela évitera les risques d’irritations et d’asséchement du contour de l’œil et ainsi de le marquer avec des ridules de déshydratation.

Pour le lavage de votre peau, du visage particulièrement, mieux vaut éviter l’eau chaude. Un nettoyage à l’eau tiède permet de respecter la sensibilité de la peau. Une eau trop chaude risque d’engendrer une hypersensibilité de la peau et peut même décaper sa couche d’huiles naturelles. Certains recommandent d’ailleurs de se laver le visage matin et soir.

La dermatologue Nina Roos précise : "cela dépend du type de peau : une peau normale à sèche n’a pas besoin qu’on en retire le sébum le matin". En effet, pendant la nuit, notre peau n’est pas au repos, au contraire ! Il est conseillé d’appliquer une crème le soir pour lui donner un coup de main. Ainsi, elle se répare plus facilement et se régénère la nuit, car elle est moins agressée.

Certaines études pointent du doigt le fait que les cellules de l’épiderme se régénèrent principalement la nuit. La journée, elle aurait une fonction de protection contre les agressions extérieures. Alors pourquoi se nettoyer le visage le matin également ? Et bien pour enlever les traces de transpiration, nettoyer les impuretés (notamment le sébum) produites dans la nuit qui pourraient obstruer les pores et éventuellement finir d’éliminer les restes de maquillage de la veille.

Interdiction de se décaper la peau pour autant ! On choisit un nettoyant doux et adapté à la peau, on masse en douceur au lieu de frotter, on rince si nécessaire et on applique sa crème de jour. Si besoin de sécher sa peau : on prend l’option « tamponnage » plutôt que « frottage ». Votre peau se sentira moins agressée.

Bien hydrater sa peau, à quoi ça sert ?

Bien hydrater sa peau, à quoi ça sert ?© getty

Pour garder une peau en bonne forme, même après 50 ans, il est essentiel de l’aider avec une bonne hydratation. Le rôle d’une crème hydratante est de retenir l’eau dans la couche supérieure de la peau : l’épiderme. Bien hydratée, une peau sera protégée non seulement de la pollution, mais aussi d’un vieillissement prématuré. Le meilleur hydratant est celui qui réhydrate la couche supérieure des cellules de la peau. C’est le moyen de plus efficace de traiter la peau sèche. Il existe alors trois types d’ingrédients :

  • Les humectants : ils aident à attirer l’humidité Ces substances comprennent les céramides, la glycérine, le sorbitol et le fameux acide hyaluronique.
  • Les occlusives : ces ingrédients que sont la vaseline, la silicone, la lanoline et d’autres huiles aident à sceller l’humidité de la peau.
  • Les émollients : ces produits contiennent de l’huile, de l’eau et un émulsifiant qui empêche les deux de se séparer. Ils sont faciles à appliquer.

En général, quand un produit est gras et épais, il hydrate efficacement votre peau. Certaines huiles végétales ont également des vertus hydratantes. Comme elles ne contiennent pas d’eau, il est préférable de les utiliser lorsque la peau est encore humide, après votre douche ou votre bain, pour sceller l’hydratation.

Arrêter de fumer

Arrêter de fumer© Istock

Fumer, on le sait, est néfaste pour notre santé. Ça l’est également pour votre peau ! Avec la cigarette, votre peau vieillit et se ternit. Cela se produit à cause de la destruction des vitamines et des nutriments essentiels à la protection de votre peau. Fumer favorise également la formation de poches sous les yeux et la détérioration de l’éclat de la peau.

La nicotine détruit la vitamine C présente dans la peau. Même chez des non-fumeurs exposés à la fumée de cigarette. C'est problématique car ce nutriment aide votre corps à produire des fibres de collagène. "La vitamine C est aussi un anti-oxydant puissant pur lutter contre les radicaux libres qui s’accumulent dans les cellules et les empêchent de fonctionner", ajoute Nina Roos.

Ce dernier est une protéine naturellement présente dans l'organisme et très bénéfique pour la peau. Il permet aux tissus de l'épiderme de se régénérer et de préserver son élasticité. Le collagène forme la plus grande partie du derme et en est l'une des protéines les plus importantes.

La cigarette a également un effet sur les vaisseaux sanguins. Le sang apporte de l’oxygène et des nutriments aux cellules de la peau. Mais fumer entraîne une vasoconstriction, c’est-à-dire une diminution de la taille des vaisseaux sanguins. Une cigarette peut réduire considérablement l’arrivée d’oxygène à la peau, ce qui lui donne une teinte grise et terne.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Merci au Dr Nina Roos, dermatologue.

Vous pouvez la contacter via son site Internet

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.