Hélène Darroze raconte ses pires symptômes du Covid-19 : "je ne pouvais plus bouger"

Le confinement d'Hélène Darroze n'a pas été de tout repos. La cheffe française a confié avoir contracté le coronavirus et avoir souffert de nombreux symptômes.
Sommaire

C'est une double peine pour la cheffe légendaire. En plus de voir son métier mis à mal par la pandémie de Covid-19, elle a fini par contracter le virus. On vous explique comment la maladie l'a frappée de plein fouet.

Hélène Darroze a été malade durant tout le confinement :"j'étais hors-service"

Dans le magazine Paris Match, où elle prend la pause aux côtés de Jean-François Piège, Hélène Darroze raconte comment elle a vécu la maladie : "j'ai attrapé le Covid, j’étais hors-service, incapable de bouger. Ça m’a calmée. J’ai eu des symptômes pendant 48 h, puis je me suis retrouvée dans le stress. Grosse angoisse. Je pressentais la catastrophe."

Désormais remise de ses émotions, l'une des figures de l'émission Top Chef a pu reprendre du service en proposant à ses clients des plats à emporter, notamment au sein de son établissement La Jòia, un restaurant de type bistronomique, basé à Paris.

À cette occasion, la cheffe 2 étoiles était l'invitée du 19.45 sur M6 dimanche 17 mai 2020. Elle se dévoile sur les moments difficiles rencontrés lors de la maladie.

"Dans les symptômes les plus difficiles que j'ai eus, il y avait de très gros maux de tête, je n'ai vraiment pas pu me lever et pour moi, ça a duré très longtemps. Je réalise maintenant que les premiers symptômes, je les ai eus le 2 mars et je ne suis vraiment bien guérie que depuis une semaine. Donc, toute la durée du confinement en fait, j'ai été bien malade. Et je suis encore très fatiguée en tout cas."

La cheffe française a hâte d'accueillir à nouveau des clients

Hélène Darroze est désormais prête pour relancer ses restaurants. Mais la fermeture qui se prolonge et la crise qui s’annonce l’inquiètent.

"Ce qu'on peut nous souhaiter, et là je parle au nom de la profession, c'est que nos clients reviennent. Il faut qu'ils soient au rendez-vous, qu'il y ait beaucoup de solidarité maintenant envers nous, parce que ça va être difficile, et ça va être difficile pour tout le monde, que ce soit pour les restaurants gastronomiques ou ici à Joia pour les restaurants bistronomiques, ou les cafés, les petits PMU, les brasseries, les restaurants de campagne... Donc il va falloir se serrer les coudes en collectif", lance-t-elle, pleine d'espoir pour l'avenir.

Hélène Darroze s'était entretenue, à ce sujet, avec Emmanuel Macron lors d'une réunion pour discuter des "mesures du déconfinement pour la restauration".

Elle rappelle que les restaurants se tiennent prêts pour accueillir à nouveau les clients en toute sécurité, en faisant respecter les gestes barrières à tous.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.