Coronavirus et gestes barrières : 5 erreurs à ne surtout plus faire !

Le coronavirus n'est pas près de disparaître et fait encore de nombreuses victimes. Les autorités nous rappellent chaque jour que pour freiner la diffusion du virus, la mesure la plus simple et la plus efficace est d’appliquer quotidiennement tous les gestes barrières. Mais encore faut-il le faire scrupuleusement, sans écueil. On passe en revue dans notre diaporama les erreurs encore trop souvent commises.

Le confinement - en vigueur en France depuis le mardi 17 mars au midi et jusqu'au 11 mai - oblige la majorité de la population à rester chez elle. C'est le seul moyen de casser la chaîne de transmission du coronavirus, responsable d'une pandémie mondiale, et de ne pas tomber malade.

Le COVID-19 se transmet par des personnes porteuses du virus par le biais de gouttelettes respiratoires expulsées par le nez ou par la bouche lorsqu’elles toussent ou éternuent, rappelle l'Organisation Mondiale de la Santé. Ces gouttelettes peuvent se retrouver sur des objets ou des surfaces autour de la personne en question.

"On peut alors contracter le COVID-19 si on touche ces objets ou ces surfaces et si on se touche ensuite les yeux, le nez ou la bouche. Il est également possible de contracter le COVID-19 en inhalant des gouttelettes d’une personne malade qui vient de tousser ou d’éternuer". C'est ainsi que le coronavirus est parvenu à se propager dans le monde entier.

Si Emmanuel Macron a désormais annoncé aux Français un déconfinement progressif à compter du 11 mai, ce n'est pas une raison pour relâcher nos efforts. Aujourd'hui plus que jamais, il est important de continuer à respecter scrupuleusement les gestes barrières, afin de casser la chaîne de transmission du virus. Attention, vous êtes nombreux à commettre des erreurs, notamment lors du lavage des mains, qui permettent au virus de résister. On les passe en revue dans notre diaporama.

Une personne asymptomatique va en contaminer trois autres en moyenne

Le coronavirus se transmet par les gouttelettes. Par conséquent, les autorités et le corps médical considèrent qu’un contact étroit avec une personne malade peut suffire pour transmettre la maladie : même lieu de vie, contact direct à moins d’un mètre lors d’une discussion, d’une toux, d’un éternuement ou en l’absence de mesures de protection.

"Un des autres vecteurs privilégiés de la transmission du virus est le contact des mains non lavées ou de surfaces souillées par des gouttelettes", prévient le gouvernement. 

"C’est donc pourquoi les gestes barrières et les mesures de distanciation sociale sont indispensables pour se protéger de la maladie". Il est donc nécessaire de se tenir à plus d’un mètre des autres et de garder vos distances.

Pour rappel, une personne peut être infectée et asymptomatique. On dit qu'elle est porteuse saine. Tout aussi contagieuse, cette dernière va, en moyenne, contaminer trois autres personnes, selon les données des autorités et de l'Institut Pasteur.

Covid-19 : quels sont les gestes barrières ?

Pour éviter la propagation du coronavirus, les gestes barrières sont rappelés sans cesse. Ils consistent à limiter les contacts, entre les individus, au maximum. Ils doivent être respectés scrupuleusement. On note : 

  • Le respect du confinement est essentiel : ne sortez de votre domicile que pour les besoins de premières nécessité.
  • Un lavage régulier des mains.
  • L'utilisation de mouchoirs à usage unique (avant de les jeter).
  • La distanciation sociale : saluez sans serrer les mains, évitez les embrassades et tenez-vous à minimum un mètre des autres lorsque vous sortez.
  • Se couvrir la bouche et le nez avec le pli du coude ou avec un mouchoir en cas de toux ou d'éternuement (voir image ci-dessous).

Photo : le bon réflexe lorsque vous éternuez

Photo : le bon réflexe lorsque vous éternuez© Istock

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.