Ce restaurant sert l’eau de ses toilettes à ses clients !

Un restaurant belge, qui n’était pas rattaché aux égouts, a mis en place un système pour purifier les eaux usées de ses cuisines et ses toilettes. Il la sert désormais à ses clients.

C’est une solution pratique et écologique qu’a trouvé ce restaurant belge, pour pallier son absence de rattachement au tout-à-l’égout. L’établissement Gust’eaux, basé dans la ville de Kuurne, a mis en place un système de purification qui transforme l’eau des toilettes en eau potable.

À première vue peu ragoûtant, ce dispositif utilise une technologie de pointe, en circuit fermé, développée grâce à la plate-forme d’innovation I-Qua. Cette dernière est spécialisée dans les installations durables de traitement des eaux usées.

Cinq technologies filtrent l’eau pour la rendre potable

Plus spécifiquement, l’eau des toilettes et des cuisines du restaurant est d’abord filtrée une première fois. Les déchets sont utilisés comme engrais pour les plantes. Une partie de l’eau est récupérée et mélangée avec de l’eau de pluie pour remplir les chasses d’eau de l’établissement.

Une autre partie, destinée à la consommation, est purifiée par un système qui combine cinq technologies pour la rendre potable. Les plus petites molécules de l’eau sont extraites, et des minéraux y sont ajoutés après filtration car, contre toute attente, elle est devenue trop pure pour être consommée, explique l’un des développeurs de ce système.

“Même odeur, même goût”, selon les clients

Désormais potable, l’eau est servie en carafe sur les tables, mais aussi utilisée pour faire le café, les glaçons… et même de la bière (après tout, il s’agit d’un restaurant belge). Cette ingénieuse installation ne semble pas poser problème aux clients. L’un d'eux, interrogé par le média flamant VRT, affirme que sa boisson “n’a pas d’odeur et [que] son goût est le même que celui des autres eaux”.

Loin d’être un caprice écolo, ce système permet aux restaurants qui ne sont pas rattachés aux égouts de pouvoir recycler leurs eaux usées, et d’avoir accès en permanence à de l’eau potable. Il pourrait aussi s’avérer utile en cas de pénurie d’eau, comme on peut en connaître lors des épisodes caniculaires.

D’où vient votre eau du robinet ?

Les Français consomment en moyenne 40 000 litres d’eau par personne, chaque année. Mais d’où vient l’eau qui sort de nos robinets ? Celle-ci a une double origine : les nappes phréatiques et les eaux de surface (rivières, lacs…). Elle est d’abord pompée puis stockée dans des grands réservoirs, avant d’être acheminée vers nos habitations par un réseau de tuyaux.

Les eaux de surface nécessitent des installations de traitement plus coûteuses que celles issues de nappes phréatiques, afin de la rendre potable. En effet, ces dernières sont naturellement filtrées par le sol, qui retient une partie des polluants.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, notre eau potable ne vient pas directement des stations d’épuration. Ces centres purifient les eaux usées avant de les rejeter dans l’environnement… Mais il s’agit bien de ces mêmes lacs et rivières où est puisée l’eau que nous consommons.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.