Sommaire

Pourquoi la graisse s'accumule-t-elle au niveau abdominal ?

La graisse viscérale, comme la nomme les médecins : « est p rincipalement liée à la testostérone, qui influence la zone de stockage de la graisse. Les hommes ont donc tendance à avoir davantage de gras au niveau du ventre. Idem chez les femmes ménopausées, chez qui les hormones féminines diminuent », explique Raphaël Gruman, nutritionniste, contacté par Medisite. « Il s'agit en outre d'un stockage simple pour l'organisme car il s'agit d'une zone où les adipocytes peuvent aisément se développer », poursuit l'expert.

« Avoir du ventre » est aussi dû au relachement musculaire, quand une femme a vécu une ou plusieurs grossesses par exemple. La sangle abdominale est moins tenue et les viscères ont tendance à pousser vers l'avant. Il ne s'agit alors pas d'une accumulation de graisse mais d'un relâchement musculaire », termine le nutritionniste.

Quelles habitudes pour perdre du ventre naturellement ?

Bien dormir et garder le même rythme de sommeil sont des critères à prendre en compte. « Un sommeil insuffisant ou de mauvaise qualité déréglera la production hormonale et favorisera un stockage au niveau du ventre », note Raphaël Gruman.

S'alimenter à heures fixes est également important. « Décaler les heures de repas n'aide pas l'organisme à produire les bonnes hormones au bon moment, ce qui favorise, là encore, le stockage abdominal », ajoute l’expert.

Il conseille enfin de ne pas s'alimenter trop régulièrement. « Si vous mangez en fractionné, vous aurez tendance à stocker davantage car les cycles de digestion seront trop rapprochés ».

Boire beaucoup est également une bonne habitude à prendre. « L'hydratation coupe l'appétit et permet de drainer pour éliminer plus facilement la graisse ».

Quels aliments privilégier ?

« Le chrome est un minéral qui aide bien à perdre du ventre car il permet de réguler la glycémie. Cela évite l'insulinorésistance, à l'origine d'un stockage au niveau du ventre. On le trouve dans les aliments – viande, crustacés, poisson, œufs notamment – ou en complément alimentaire. »

« Les aliments drainants peuvent aussi aider à perdre du ventre comme les asperges et les pastèques par exemple », ajoute Raphaël Gruman.

Quels aliments éviter ?

L'alcool, la bière notamment, favorise le stockage abdominal ; de même que les boissons gazeuses qui ballonnent et arrondissent le ventre. Les aliments sucrés favorisent aussi la prise de poids, notamment au niveau de la sangle abdominale.

Outre une alimentation équilibrée, des quantités adaptées à ses besoins et un programme d'activité physique sont indispensables pour conserver un ventre plat. « Pour perdre au niveau du ventre, il faudra suivre deux types d'activités : du cardio qui permet de brûler les calories et un renforcement musculaire ciblé sur le ventre – gainage et abdo – pour développer la masse musculaire mais surtout assurer un bon maintien des viscères », explique le nutritionniste.

Les conseils d'une coach pour cibler la ceinture abdominale

Voici trois conseils de Jessica Mellet, coach sportive et co-autrice, avec Aurélie Edmond, de « VP4S – Ventre plat en 4 semaines ! » pour avoir un ventre plat :

1 - Renforcer ses obliques en se brossant les dents

« Placez-vous en position de base, debout, pieds espacés largeur de vos épaules, genoux légèrement fléchis. Rentrez vos fesses comme si vous vouliez les cacher, de manière à bien protéger votre dos. Serrez vos abdominaux pour être solide sur vos appuis et fort sur le centre du corps. Le mouvement à exécuter consiste à incliner son buste latéralement de droite à gauche et vice versa. Cherchez à toucher vos genoux avec vos épaules (vos mains sont prises par la brosse à dent !) lors de chaque inclinaison et pensez à respirer par le nez. Lors de cet exercice, portez votre attention sur votre ventre qui doit être rentré comme si vous le creusiez. A réaliser pendant 3 minutes (30s de repos, 30s d'activité). » conseille la coach sportive.

2 - Tonifier ses abdos dans les transports en commun

« Gardez la position initiale du conseil numéro 1, le placement idéal pour effectuer les mouvements proposés tout en sécurisant votre dos. Votre bassin doit rester fixe tout au long de cet exercice. Effectuez de toniques rotations avec votre buste en tenant votre sac à dos au niveau des anses posées sur vos épaules. Activez votre périnée : imaginez que vous remontez la fermeture éclair de votre jean ! Sollicitez également votre transverse. Ce muscle assure un bon maintien de vos organes et aplatit considérablement votre ventre lorsqu’il est fortifié", poursuit-elle.

3 - Défi Gainage : à ajouter à la fin de ses séances de training

Que vous fassiez du yoga, du running ou du fitness, adoptez la planche faciale en fin de séance ! “Positionnez-vous en appui sur vos avant-bras et vos pieds (option sur les genoux si c'est trop difficile). Gainez-vous au maximum : cachez vos fesses, aspirez votre nombril pour ne pas creuser le dos. Et challengez-vous pour tenir cette posture pendant 1 minute ! Elle est idéale pour renforcer le centre de votre corps et aplatir le ventre. N'hésitez pas à faire des paliers au début (4x15 secondes, 3x20 secondes, etc...) pour tenir une minute en tout !” termine la spécialiste.

> Comparez les mutuelles et augmentez le nombre de séances avec un nutritionniste !

Sources

Merci à Raphaël Gruman, nutritionniste. 

Merci à Jessica Mellet, coach sportive et co-autrice de "VP4S – Ventre plat en 4 semaines !", édition Larousse 2022.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.