Sommaire

Okinawa : le sucre et le sel quasiment inexistants des assiettes des habitants

10- Peu de sucre et de sel

Le sucre et le sel sont quasiment absents des assiettes des habitants de l’île. A Okinawa, les desserts industriels n’existent pas. Et nous ne parlons même pas des bonbons. Dans l’ensemble, la consommation de sucre est trois fois moins importante qu’en France. Encore un bon point pour les Okinawais : en augmentant le taux de triglycérides et de cholestérol, le sucre favorise l'hypertension et des maladies cardiovasculaires, mais aussi le développement de certains cancers (côlon, estomac, pancréas, utérus et sein). Sucre ne rime pas avec longévité !

Quant au sel, il est aussi recommandé de le limiter. Manger trop salé vous expose à l’hypertension, au cancer de l’estomac ainsi qu’à la rétention d’eau. Dans notre société moderne, nous avons tous tendance à saler nos plats. Il se trouve aussi que de nombreux industriels salent leur préparation car cela leur permet d’assurer la conservation et une meilleure saveur à leurs produits. Or, à Okinawa les aliments industriels sont inexistant. Les habitant échappent donc aisément au surplus de sel.

11- Associer aliments crus et cuits

Si les Okinawais consomment de nombreux aliments cuits à la vapeur, ils aiment aussi les produits crus. Ce qui est une aubaine pour la santé, quand on sait qu’en mangeant des légumes crus, on préserve leurs nutriments.

12- Boire 1,5 L d’eau par jour et deux thés au quotidien

C’est le dernier grand principe de longévité des Okinawais. L’hydratation est en effet indispensable pour rester en bonne santé.

En recherche d'emploi, Retraité ou Actif ? Envie de se reconvertir et de lancer son projet ? Découvrez la formation à 0€ pour y parvenir en cliquant ici >

Sources

Le régime d'okinawa, Anne Dufour, Laurence Wittner (éd. Leduc.s)

https://www.regime-okinawa.fr/origine-regime-okinawa.html 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.