Sommaire

Quand bien même si les visites et les musées s'enchaînent, que les longueurs dans la piscine ne se comptent plus ou que les soirées se poursuivent jusqu’à tard dans la nuit… l'énergie semble rarement nous faire défaut pendant les congés estivaux. Loin du quotidien et des obligations, les batteries sont totalement rechargées. “Lors des vacances, nous nous sentons légitimes de couper avec différents facteurs de stress. Cette pause que l'on s'accorde, si elle est mise à profit, permet d'être attentif à nos propres besoins physiques et psychiques. En étant à l'écoute, nous restaurons naturellement un bien-être intérieur qui se répercute entre autres sur notre forme générale”, explique Johanna Rozenblum, psychologue à Paris.

Mais comment faire perdurer cet “état de grâce” physique et moral bien au-delà du retour à la maison ?

Retour de vacances : rester à l’écoute de soi

Pour notre experte, pas de secret : “pour garder le bénéfice des vacances, il faut autant que possible garder en tête ce que nous avons fait pour répondre à nos besoins quand nous en avions le temps et que nous n'étions pas soumis au stress du travail par exemple”.

Ainsi, bien que replongé dans le train-train usant “métro, boulot, dodo”, il faut faire attention à ne pas s’oublier à nouveau. “Ce que nous avons mis en place lors des congés pour nous apporter du bien-être ne doit pas être aspiré lors du retour à un quotidien pressé et chronophage. Prendre du temps pour soi, se couper des écrans, respecter son horloge biologique, adapter son alimentation, être à l'écoute de ses émotions... Tous ces besoins doivent être valorisés, car au quotidien, c’est ce qui permet de préserver un équilibre émotionnel”, rappelle la psychologue.

Une fois la maison rouverte et les vêtements à nouveau dans les placards, il faut donc prendre l’habitude de s’accorder un moment à soi, et cela même lors des journées chargées. Cette coupure n’est pas obligée de durer des heures. Boire un thé ou un café au calme dans sa pièce préférée dans la maison suffit le plus souvent à recharger les batteries. Prévoir dans la semaine des activités appréciée s - comme une balade en forêt, une séance de sport, une soirée cinéma, la lecture d’un bon livre - aide également à maintenir sa forme.

“Il est nécessaire de rester à l'écoute de soi", martèle la psychologue. Et si on ne parvient pas à s’offrir ces petites pauses pour soi ? “Il faut comprendre le cas échéant pourquoi est-ce si compliqué de faire entrer dans son quotidien son équilibre psychologique, car la santé n'est pas que somatique. Il ne faut pas attendre que le corps lâche pour s'interroger sur son bien-être”, conseille la spécialiste.

Par ailleurs, ramener dans ses valises certaines habitudes estivales peut aider à continuer à être en bonne forme après les congés. Découvrez lesquelles dans la page suivante.

Forme : les bonnes habitudes estivales à faire perdurer à la maison

Faire le marché le matin, nager tous les jours, arpenter les allées d'un musée… Que les vacances aient été programmées à la montagne, à la mer ou dans une grande ville, nous sommes souvent plus actifs pendant les congés. Rester sur cette lignée au retour est un bon moyen de garder la forme. “ Conserver une activité physique suffisante : marche, course à pied, vélo… Tout est bon pour bouger un maximum”, confirme le nutritionniste Raphaël Gruman.

Si l’été, nous nous accordons parfois quelques écarts gourmands, nous adoptons aussi sans nous en rendre forcément compte de bonnes pratiques à table qu’il ne faut pas hésiter à ramener à la maison. Notre expert les liste pour nous : “Tout d’abord conserver un petit-déjeuner. Il est souvent plus facile de le faire pendant les vacances parce qu’on a du temps. À la reprise, il faut conserver ce petit-déjeuner en le préparant la veille au soir (mettre la table…) pour ne pas perdre de temps”.

Sur la même ligne, il est bon de continuer à prendre son temps à table. “Cela permet de faciliter la digestion et évite les fringales en journée. Pour le déjeuner, il faut compter minimum 20 minutes et pour le dîner entre 30 et 40 minutes. C’est le temps idéal”, précise le professionnel. “Préparer un minimum les repas : cuisiner. Il est possible de faire des préparations le week-end et de congeler pour gagner du temps en semaine”, rappelle le nutritionniste.

Santé : les erreurs à éviter à la rentrée

Jongler entre le travail, les bouchons et la vie familiale n’est pas toujours simple. Le quotidien de la reprise se révèle prenant et stressant. Il est possible de prendre rapidement des “mauvais plis” pouvant avoir une forte incidence sur la santé. En premier lieu, ne pas dormir assez. “Essayez d’avoir un sommeil suffisant (se coucher et se lever à des horaires similaires d’un jour à l’autre). En général, il faut dormir au moins 7h. Un déficit de sommeil peut favoriser une prise de poids et des problèmes métaboliques”, explique Raphaël Gruman.

Pour la psychologue Johanna Rozenblum, il est aussi important d’éviter de trop chargé son planning. “Une erreur fréquente à la rentrée est de penser que l'on peut tout gérer, tout encaisser, tout accepter. Nous avons tous des facteurs de vulnérabilité qu'il faut savoir entendre pour les prendre en charge”, et ainsi éviter les difficultés physiques et psychologiques.

Comment prolonger l'effet bonne mine des vacances ?

Pour prolonger l’esprit de vacances, rien de mieux qu’un joli teint hâlé. Plusieurs astuces aident à faire durer le bronzage encore quelques semaines :

  • Hydrater la peau : il est recommandé d’appliquer sur le visage une crème adaptée au type de peau et un lait hydratant partout ailleurs au minimum une fois par jour.
  • Miser sur le gel douche : il faut éviter le savon qui dessèche la peau, au profit d'un gel douche.
  • Ne pas rester enfermé : prendre l'air régulièrement ne serait que quelques dizaines de minutes, aide à garder l’effet bonne mine. Par exemple, profitez de la pause déjeuner pour sortir, allez chercher votre pain à pied...

Pour conserver une jolie peau dorée, il est possible également de miser sur les fruits et légumes. Plusieurs d’entre eux sont connus pour donner un coup de boost à l’épiderme :

  • Carotte, mangue, tomate, riches en bêta carotène, le précurseur de la vitamine A, l'antioxydant par excellence.
  • Courgette, salade, endive, asperge : ces légumes drainants aident à éliminer les toxines
  • Radis noir et artichaut : ils nettoient le foie et donner meilleure mine.

Sources

Merci au nutritionniste Raphaël Gruman et à Johanna Rozenblum, psychologue à Paris, pour leur aide sur ce sujet.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.