Sommaire

Vous les connaissez ces produits allégés, light, pauvres en calorie, 0 % … mais que valent-ils vraiment ? Dans les pubs ou les magazines on les voit recommandés pour accompagner nos régimes. Ils seraient finalement peu bénéfiques à une perte de poids. Et même pire, certains d’entre eux seraient carrément néfastes pour notre santé sur certains points.

Avant toute chose, qu’entend-on par produits allégés ? Si l’on regarde du côté strict de la définition, il s’agit d’un produit contenant au minimum 30 % de calories en moins que le même produit dans sa version non-allégée. Autrement dit, un produit ne peut pas être étiqueté light s’il n’est pas à minima réduit en sucre ou en graisse de 30 %. Il existe donc des produits lights allégés en sucre et d’autres allégés en graisse.

Diminués en sucre ou en graisse, de potentiels risques sur la santé

Pour diminuer le sucre, les fabricants utilisent des édulcorants comme l’aspartame. Bien, qu’effectivement, ces produits soient peu, voire, pas du tout caloriques, leurs effets sur la santé auraient tendance à être néfastes.

Certaines études établissent un lien entre l’ingestion d’aspartame et certaines maladies. En 2005, la Fondation européenne Ramazzini a informé le public des résultats d’une étude effectuée sur les rats entre 1997 et 1999. Les conclusions : l’aspartame pourrait provoquer un cancer. L’étude démontre une incidence faible mais présente de tumeurs malignes observées sur les nerfs périphériques des animaux nourris à l’aspartame en grande quantité. Malgré ces études, les scientifiques ne peuvent pas affirmer l’évidence du lien entre la consommation d’aspartame et l’apparition de ces tumeurs malignes.

En ce qui concerne la diminution des matières grasses, les industriels ont recours à des techniques encore plus complexes. Le gras donne du goût et de la consistance aux produits. En le supprimant, les producteurs sont donc contraints de rajouter du sucre et d'avoir recours à des procédés non naturels comme l’ajout d’additifs pour redonner cette consistance aux aliments. Ces additifs alimentaires n’ont pas bonne réputation.

Bien qu’aucune étude ne prouve réellement leur nocivité, il existe pourtant des additifs alimentaires dits dangereux. Ils s’avèrent mauvais si un certain dosage quotidien n’est pas respecté. Une surconsommation de plats cuisinés, de conserves ou en l’occurrence de produits allégés en matière grasse est mauvaise pour votre organisme. Certains scientifiques craignent que des additifs mélangés entre eux ne soient cancérigènes même si cela n’est pas décelable dans les études. Il est également reproché aux additifs de causer des allergies, des retards de croissance chez l’enfant et des migraines.

Ne vous sentez plus mal à l'aise lorsque vous portez un masque ! Découvrez le support de masque qui vous simplifie votre quotidien !

Sources

Merci à Mathilde Gibeaux, diététicienne (Neuilly-sur-Marne)

mots-clés : Cancer
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.