5 aliments a eviter si vous avez perdu l-odorat

Environ 65 % des plus de 300 millions de patients atteints par la Covid-19 dans le monde ont perdu leur odorat durant la pandémie. Pour plus de la moitié de ces patients, la perte ou la détérioration de l'odorat a persisté après l'infection. 

"En relation avec la Covid-19, de nombreuses personnes ont perdu leur odorat ou l'ont déformé, mais en réalité, cela a toujours été un problème courant", explique Alexander Wieck Fjældstad, professeur agrégé et principal auteur d'une nouvelle étude danoise publiée dans la revue Foods le 8 juin 2022.

En effet, si les troubles de l'odorat ont fait de nombreuses victimes pendant la pandémie, ils peuvent aussi être liés à d'autres maladies.

Environ 15 % de la population souffrirait d'un odorat réduit. Le problème peut survenir avec l'âge et est souvent lié à des maladies telles que le diabète, les maladies rénales et certaines pathologies neurodégénératives. 

Peu de personnes réalisent à quel point l'odorat est important jusqu'à ce qu'ils le perdent. À travers son étude scientifique, Alexander Wieck Fjældstad a voulu démontrer comment certains aliments peuvent augmenter le plaisir d'un patient qui a perdu l'odorat. Ce dernier a aussi identifié les aliments à limiter si vous êtes touché par ce désagrément, que ce soit lié à la Covid ou à une autre cause.

Perte de l'odorat : misez sur les fruits secs, le piment et l'huile de colza

Lorsqu'une odeur de nourriture libérée dans la cavité buccale n'est pas interceptée par les récepteurs olfactifs du nez, il est possible de compenser en se concentrant sur d'autres entrées sensorielles.

"L'étude peut aider, car elle identifie quels ingrédients sont désagréables ou agréables lorsque votre odorat est déformé", explique Alexander Wieck  Fjældstad.

Le scientifique mentionne les fruits secs, le piment, le menthol et l'huile de colza. Ce sont de bonnes options alimentaires pour les patients qui ont un odorat et un goût altéré. Lorsque vous ingérez ces aliments, la sensation en bouche aide à fournir des stimuli sensoriels si le sens de l'odorat échoue.

Dans le cadre de son étude, le chercheur a soumis 692 personnes à un questionnaire sur la cuisine et l'odorat. Au total, 271 présentaient un dysfonctionnement olfactif). "Ils trouvent que cuisiner n'est plus une activité aussi agréable qu'auparavant, ils sont moins motivés à cuisiner pour les autres et ont perdu l'envie de goûter de nouveaux aliments. Ils ont tendance à avoir une alimentation moins variée, ce qui peut avoir un impact sur la santé", explique Fjældstad.

Les patients dont l'odorat est déformé doivent aussi éviter certains aliments. Non seulement, ils vont procurer peu de plaisir, mais surtout, ils sont connus pour stimuler fortement les autres sens chimiques, ce qui peut devenir incommodant lorsque l'arôme n'est pas présent. La rédaction Medisite les passe en revue en images.

Le pain grillé

1/6
5 aliments à éviter si vous avez perdu l'odorat

Le pain grillé est à éviter si votre odorat est altéré.

Le café

2/6
5 aliments à éviter si vous avez perdu l'odorat

Le café n'est pas une bonne option si vous avez perdu l'odorat.

Les champignons

3/6
5 aliments à éviter si vous avez perdu l'odorat

Évitez les champignons en cas de dysfonctionnement olfactif, conseille le chercheur.

Le beurre

4/6
5 aliments à éviter si vous avez perdu l'odorat

Le beurre n'est pas non plus une bonne alternative si vous avez perdu l'odorat.

Le gingembre

5/6
5 aliments à éviter si vous avez perdu l'odorat

Le gingembre fait aussi partie des aliments à éviter selon le chercheur danois. Il est susceptible de stimuler les autres sens chimiques, ce qui peut devenir désagréable si vous ne percevez pas les arômes.

Le poivre noir

6/6
5 aliments à éviter si vous avez perdu l'odorat  

Sources

https://www.mdpi.com/2304-8158/11/12/1686

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.