13 epices brule-graisses a adopter

Ce n’est pas la première fois qu’une étude vante les vertus des épices. Basilic, poivre, coriandre, curcuma, gingembre… Selon une publication récente du Journal of Nutrition, les arômes contribueraient à compenser l’inflammation causée par un repas riche en graisses et en glucides. En outre, ils préserveraient aussi la santé cardiovasculaire tout en favorisant la perte de poids !

"L'objectif de cette étude était d'étudier l'effet d'un mélange d'épices sur les réponses inflammatoires des cytokines", expliquent les chercheurs.

À titre d'informations, les cytokines se caractérisent par des substances naturellement produites par les cellules de votre système immunitaire afin de réguler l’action immunitaire. C'est une réponse naturelle de défense de l'organisme lorsqu'il est agressé. Une réaction inflammatoire peut se produire après un repas trop riche en graisses ou en sucres, notamment chez les personnes en surpoids ou obèses. Et c’est sur ce profil de patients que l’étude a été menée. Les aliments riches en graisses saturés accélèrent le vieillissement de l’organisme et augmentent le risque d'inflammation à l'origine des maladies cardiovasculaires ou encore du surpoids. 

"L'inflammation qui se produit en même temps que l'hyperglycémie et l'hyperlipidémie après l'ingestion d'un repas riche en graisses saturées et en glucides est un facteur de risque de maladie cardiovasculaire", ajoutent les scientifiques.

Leur nouvelle étude n’est pas sans rappeler les publications antérieures, qui avaient déjà démontré les bienfaits des épices lorsqu’elles sont associées à notre alimentation : les saveurs présentées par les chercheurs réduisent non seulement l’inflammation après un repas gras, mais s’avèrent aussi d’excellentes brûle-graisses. On les passe en revu dans notre diaporama.

Surpoids et maladies cardiaques : pourquoi il faut miser sur les épices ?

"Des hommes non fumeurs (de 40 à 65 ans) souffrant de surpoids ou obésité (25 ≤ IMC ≤ 35) et d'un tour de taille élevé (≥ 94 cm) ont été recrutés pour une étude croisée sur trois périodes", partagent les chercheurs. Inutile de préciser que ces derniers présentaient des facteurs de risque de maladies cardiovasculaires.

Ces hommes ont été invités à consommer un repas riche en glucides et graisses saturées, accompagné de 2 grammes d’un mélange de 13 épices, puis de 6 grammes. Enfin, ils ont dû consommer ce même repas sans le mélange d’épices.

Avant et après ces repas, leur sang a été analysé. Les chercheurs rappellent qu’une réaction inflammatoire peut se produire après un repas trop riche en graisses ou en sucres, particulièrement chez les personnes en surpoids ou obèses.

Épice : quelle dose pour éviter l’inflammation après un repas gras ?

Résultat des prélèvements sanguins : les cytokines inflammatoires étaient réduites après un repas contenant 6 grammes d’épices, si l’on compare aux analyses menées après repas contenant 2 grammes d’épices ou aucune épice.

Ces résultats suggèrent que les épices présentent des propriétés aidant à compenser l’inflammation causée par un repas riche en glucides et en gras. Le test a également soulevé que cette même quantité de 6 grammes d’épices favorisait la flexibilité des vaisseaux sanguins, essentielle à la bonne santé cardiovasculaire.

Voilà une bonne raison de troquer votre sel contre les épices ! Contrairement à ce dernier, coriandre, curcuma, cumin ou encore basilic préservent vos artères tout en donnant un goût exquis à vos plats.

Comment les épices brûlent vos graisses ?

Selon plusieurs études, dont notamment une publication scientifique parue en 2014 au sein de Nutrition Today, ajouter des épices, et notamment du piment, dans les plats permettrait de brûler davantage de calories. Certaines boostent aussi le métabolisme au moment de la digestion et limitent le stockage des graisses en modérant la sécrétion d’insuline (l’hormone des réserves). D’autres encore comme le curcuma permettent d’éviter la multiplication des cellules graisseuses.

En outre, les arômes favorisent l 'impression de satiété, ce qui prévient les fringales plus tard dans la journée.

Les chercheurs suggéraient de remplacer les conservateurs par des épices et des herbes, notamment dans les plats industriels jugés trop gras et trop salés. Il est également préconisé de miser sur les épices plutôt que sur votre sel de table pour rendre vos recettes plus savoureuses : le sel favorise la rétention d’eau qui conduit à la prise de poids et qui s’avère dangereux pour vos artères.

Découvrez dans notre diaporama les épices connues pour réduire les effets des repas gras et surtout pour brûler les graisses !

Basilic

1/13
13 épices brûle-graisses à adopter

Le basilic fait partie des plantes utilisées par les chercheurs pour réduire le risque d’inflammation après un repas gras. En outre, il est aussi réputé pour ses propriétés brûle-graisses. 

Laurier

2/13
13 épices brûle-graisses à adopter

Le laurier fait également partie des plantes utilisées par les chercheurs pour réduire le risque d’inflammation après un repas gras.

Poivre noir

3/13
13 épices brûle-graisses à adopter

Si le poivre noir contribuerait à réduire le risque d’inflammation après un repas, il participerait aussi activement à la digestion et à la perte de poids. Le poivre contient de la pipérine, un actif brûle-graisses qui agit sur les cellules graisseuses, les adipocytes.

Cannelle

4/13
13 épices brûle-graisses à adopter

La cannelle réduirait le taux de sucre sanguin après les repas. Résultat, la production d’insuline, qui sert à réguler la glycémie, est réduite. Vous aurez donc tendance à moins stocker vos aliments. Là encore, cette épice fait partie des arômes utiles pour réduire l’inflammation après un repas riches en graisses saturées. 

Coriandre

5/13
13 épices brûle-graisses à adopter

La coriandre fait partie des épices utilisées par les chercheurs pour réduire l’inflammation après un repas gras, chez les personnes en surpoids.

Cumin

6/13
13 épices brûle-graisses à adopter

Le cumin est une autre épice brûle-graisses. Il augmente le métabolisme, ce qui a pour effet de brûler plus rapidement les calories. En outre, selon plusieurs études, cette épice jouerait un rôle sur la satiété et permettrait de manger moins.

Gingembre

7/13
13 épices brûle-graisses à adopter

Le gingembre est connu pour ses effets brûle-graisses depuis longtemps. Il a une action avérée sur la satiété et coupe la faim. Cette épice augmente également la température de votre corps. Pour réguler sa température, votre organisme doit alors puiser dans les réserves de graisses, faisant ainsi perdre du poids. Grâce au gincérol, sa molécule la plus active, le gingembre favorise une meilleure digestion.

Le gingembre permet également de réduire le risque d’inflammation après un repas riche en graisses.

Origan

8/13
13 épices brûle-graisses à adopter

Des études ont déjà démontré que l’origan est un excellent diurétique. Consommé même à faible quantité, il favoriserait l’élimination d’eau du corps. Cette propriété de l’origan lui permet d’éviter toute rétention d’eau. Ce qui peut être très utile pour perdre efficacement et durablement du poids. Cet arôme a aussi été utilisée par les chercheurs pour contribuer à réduire l’inflammation après un repas gras.

Persil

9/13
13 épices brûle-graisses à adopter

Si vous êtes en surpoids, intégrer le persil à vos assiettes peut vous aider à réduire l’inflammation après un repas riches en graisses saturées.

Poivron rouge (ou piment)

10/13
13 épices brûle-graisses à adopter

Le poivron peut aussi être considéré comme brûle graisse. Il est une bonne alternative au piment, épice star connue pour ses vertus minceur, mais qui peut vous irriter si vous avez l’estomac fragile. 

Comme le piment, le poivron est doté de capsaïcine, un actif brûle-graisse (mais à moindre quantité).

Le poivron rouge permet également de réduire les effets d’un repas gras selon les chercheurs.

Romarin

11/13
13 épices brûle-graisses à adopter

Le romarin, en tisane ou en infusion, est reconnu pour ses vertus amaincissantes. Cette herbe aromatique peut réellement vous aider à retrouver la ligne.

Thym

12/13
13 épices brûle-graisses à adopter

Associée à un régime alimentaire sain, l'infusion au thym possède aussi un pouvoir diurétique et permet d'éliminer les graisses stockées par l'organisme.

Curcuma

13/13
13 épices brûle-graisses à adopter

Depuis plusieurs années, les vertus amincissantes du curcuma sont vantées par de nombreuses études : la racine favorise une meilleure digestion des lipides et facilite l’élimination des tissus gras, tout en réduisant la formation des tissus adipeux. Associez-le avec le poivre noir : il facilitera la pénétration de la curcumine dans le sang et son effet brûle-graisses sera amplifié.

Il aurait également le pouvoir de réduire le risque d’inflammation après un repas gras, chez les personnes en surpoids.

> Comparez les mutuelles et augmentez le nombre de séances avec un nutritionniste !

Sources

Spices in a High-Saturated-Fat, High-Carbohydrate Meal Reduce Postprandial Proinflammatory Cytokine Secretion in Men with Overweight or Obesity: A 3-Period, Crossover, Randomized Controlled Trial, Journal of Nutrition, 25 mai 2020

McCormick Science Institute Science Summit—Spices and Herbs: Improving Public Health Through Flavorful Eating—A Call to Action, Nutrition Today, 2014

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.