Pruneaux : des vertus prodigieuses !

Certifié par nos experts médicaux MedisiteOn connaît le pruneau pour ses propriétés laxatives. Mais il a bien d'autres vertus ! Le pruneau facilite la perte de poids, évite les fringales, il est antirides, stimule le cerveau et combat l'hypertension... Le point avec le Dr Franck Senninger, médecin nutritionniste.
Sommaire

Le pruneau facilite la perte de poids

Le pruneau facilite la perte de poids© IstockPourquoi le pruneau favorise-t-il la perte de poids ? Le pruneau a une saveur sucrée mais ses sucres naturels non raffinés sont bien mieux métabolisés par l'organisme que le sucre blanc par exemple. Résultat, il ne pèse que 20 calories l'unité ! Consommé sans excès, le pruneau ne fait donc pas grossir, alors que sa richesse en fibres (7g de fibres pour 100g de pruneaux) en fait un excellent allié minceur. Les fibres accélèrent le sentiment de satiété et retardent la sensation de faim parce que non digestibles, elles restent présentes plus longtemps dans l'estomac. Mais elles limitent surtout le stockage des calories en facilitant l'évacuation par les selles des graisses consommées aux repas.

Consommation recommandée : Intégrez les pruneaux à vos repas, mais pensez aussi à eux en cas de fringales. Attention : pas plus de deux par jour en raison de leur effet laxatif.

Le pruneau, bon pour la mémoire ?

D'où viennent les vertus du pruneau pour un cerveau en bonne santé ? Le pruneau contient beaucoup de glucose (sucre) dont le cerveau est un gros consommateur. Cent grammes de pruneaux apportent 24g de glucose (contre seulement 4g dans une pomme par exemple). "Le cerveau consomme l'équivalent d'un sucre par heure et 25% du glucose sanguin, alors qu'il ne représente que 2% du poids du corps", précise le Dr Franck Senninger, médecin, nutritionniste.

Consommation recommandée : Un ou deux pruneaux par jour, durant les repas ou en collation. Si vous en consommez davantage, attention à leur effet laxatif.

Obtenez votre bilan minceur gratuit !

Vidéo : Remède de grand-mère anti-constipation : l’eau au pruneaux

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

- Dr Franck Senninger,  Le guide pratique des aliments qui entretiennent votre santé, éd. Du Dauphin, 2005.

- (1) Xianli Wu, Lipophilic and Hydrophilic Antioxidant Capacities of Common Foods in the United States, J. Agric. Food Chem., 2004, 52 (12), pp 4026–4037 

- (2) A. Martin, Apports nutritionnels conseillés pour la population française, éd Lavoisier, 2001.

- (3) Arjmandi, B. H., Khalil, D. A., Lucas, E. A., Georgis, A., Stoecker, B. J., Hardin, C., Payton, M. E., & Wild, R. A. (2002) Dried plums improve indices of bone formation in postmenopausal women. J.Womens Health Gend.Based.Med. 11: 61-68.

- (4) Barri YM, Wingo CS. The effects of potassium depletion and supplementation on blood pressure: a clinical review. Am J Med Sci. 1997;314(1):37-40. 

La rédaction vous recommande sur Amazon :