Maladies : 10 signes revelateurs sur vos pieds

Protéger la santé de vos pieds est essentiel. Si on n’y pense pas toujours, c’est pourtant la garantie de pouvoir marcher correctement, mais aussi d’éviter les cors et les durillons, de prévenir certaines infections comme les verrues plantaires, et d’éviter les complications en cas de diabète ou de problèmes vasculaires.

Comment prendre soin de ses pieds ?

Sans surprise, l’activité physique régulière permet de garder ses pieds en pleine forme. Pour marcher au quotidien et lors de vos séances sportives, il est impératif de choisir des chaussures adaptées. En effet, sachez que des souliers trop petits, trop grands ou trop étroits peuvent être à l’origine de déformation du pied ou des orteils comme la survenue d'un hallux valgus. De même, notez que des chaussures mal ajustées peuvent entraîner des chutes.
Quant à l’hygiène, elle est essentielle pour se protéger des infections comme les verrues plantaires et/ou les mycoses. Ainsi, selon le site de la Sécurité Sociale, “il est conseillé de se laver les pieds une fois par jour, ou davantage si vous êtes sujet à une transpiration excessive”. Après avoir nettoyé vos pieds avec un savon doux, il faut prendre le temps de bien les sécher, notamment entre les orteils afin d’éviter la macération. Côté manucure, selon le Site de la Sécurité Sociale, pour éviter les ongles incarnés mieux vaut “taillez vos ongles droits (et non en demi-cercle), leur coin formant un angle de 90°. Laissez-les un peu dépasser du bord des doigts de pied (sur 2 à 3 millimètres seulement).”

Soin des pieds : les gestes à privilégier

Pour s’assurer d’avoir de jolis pieds en bonne santé, certains gestes doivent faire partie de votre quotidien. C’est notamment le cas si vous avez des cors aux pieds. N’hésitez pas à prendre rendez-vous chez un podologue qui vous montrera comment les réduire. Autre geste essentiel, l’hydratation. En effet, la peau des pieds étant très sollicitée, il faut la cocooner ! Attention aussi aux petites plaies et aux mycoses qui doivent être prises aux sérieux. Si elles peuvent être bénignes dans la plupart des cas, il arrive parfois qu'elles soient le signe d’une maladie plus importante. Découvrez quels sont les signes d’alerte.

Des ongles cassants et une peau sèche

1/11
Maladies : 10 signes révélateurs sur vos pieds

Si vous avez la peau très sèche au niveau des pieds et qu’une crème hydratante ne règle pas le problème, il est possible que vous souffriez d’un problème de thyroïde. En effet, cette glande située au niveau du cou régule notamment la croissance des tissus. Ainsi, en cas de dysfonctionnement, elle peut être à l’origine d’une peau squameuse et d’ongles cassants.

Des orteils violacés et sans poils

2/11
Maladies : 10 signes révélateurs sur vos pieds

Certaines maladies artérielles sont peu connues. C’est le cas de la maladie artérielle périphérique (MAP). Cette dernière peut causer la perte des poils situés au niveau des orteils et des chevilles. Autre signe caractéristique, les orteils prennent une couleur violacée en cas de mauvaise circulation sanguine.

Une mauvaise cicatrisation et des picotements dans les pieds

3/11
Maladies : 10 signes révélateurs sur vos pieds

De nombreux diabétiques sont diagnostiqués à cause de leurs problèmes de pied. En effet, en cas de glycémie non contrôlée, cela provoque des problèmes de circulation. Ainsi, en cas de petites blessures au niveau des pieds, les plaies peuvent mal cicatriser. D’autre part, les picotements et fourmillements au niveau des pieds est un symptôme courant en cas de diabète.

Une articulation gonflée au niveau de l’orteil

4/11
Maladies : 10 signes révélateurs sur vos pieds

Si vous vous réveillez avec une inflammation douloureuse de l’orteil, vous souffrez peut-être d’une crise de goutte. Cette dernière survient en cas de trop forte concentration d’acide urique dans le corps. Ne pouvant pas être entièrement éliminé par les urines, l’acide urique se dépose souvent au niveau des chevilles ou des gros orteils.

Des stries rouges sous les ongles des orteils

5/11
Maladies : 10 signes révélateurs sur vos pieds

Ces petites lignes rouges (hémorragies filiformes) que l’on peut remarquer au niveau des ongles des mains et des orteils peuvent être le signe d’une endocardite, une infection de la paroi interne du cœur.

Les orteils deviennent plus ronds et plus larges

6/11
Maladies : 10 signes révélateurs sur vos pieds

Appelé déformation des épiphyses osseuses en canne de golf, ce signe peut être associé à un cancer du poumon ou à une maladie cardiaque. En cause ? La résistance vasculaire qui augmente le flux sanguin vers les petites artères. Les tissus situés au niveau des ongles et des orteils finissent pas se déformer.

Des petits trous ou des stries dans les ongles d’orteils

7/11
Maladies : 10 signes révélateurs sur vos pieds

Vous avez remarqué des taches blanches sur vos ongles de pieds ? Des petits trous, des stries ou des rainures ? Vous souffrez peut être de psoriasis des ongles. N’hésitez pas à consulter votre médecin ou un dermatologue.

Une déformation des ongles en forme de cuillère

8/11
Maladies : 10 signes révélateurs sur vos pieds

Ce signe est assez typique d’une carence en fer. Pour savoir s’il n’y pas de maladie derrière cette déformation (hémochromatose, maladie de Raynaud, lupus érythémateux), mieux vaut consulter votre médecin généraliste qui vous prescrira une prise de sang afin de connaître votre taux de fer.

Une ligne noire sous l’ongle

9/11
Maladies : 10 signes révélateurs sur vos pieds

Si une ligne droite et noire apparaît sous l’ongle de votre gros orteil, cela peut être le signe d’une présence d’un champignon. Cette ligne droite peut aussi être un symptôme de cancer de la peau. En cas de doute, consultez rapidement votre médecin.

Un perte musculaire au niveau de la plante des pieds

10/11
Maladies : 10 signes révélateurs sur vos pieds

Perte musculaire, accentuation de la cambrure du pied, modification de la démarche, perte d’équilibre… Ces symptômes peuvent révéler une maladie neurologique appelée Charcot-Marie-Tooth (CMT). 

Douleur dans le gros orteil

11/11
closeup young woman feeling pain in her foot at home healthcare and medical concept

"Lorsque le gros orteil devient douloureux et raide, il peut s’agir d’un Hallux rigidus, une arthrose touchant l’articulation entre la première phalange et le métatarse (avant pied)", explique le Dr Jean-Pierre Mortier, chirurgien orthopédiste. "Il ne doit pas être confondu avec la goutte qui est plus rare (1 cas sur 100), apparaît brutalement, rend l’articulatin rouge, gonflée très douloureuse. La goutte, due à un excès d’acide urique dans le sang, est héréditaire."

Quels examens ? Radiographie.

Quels traitements ? Semelles et kinésithérapie, dans le cas de l’Hallus rigidus. Dans le cas de gouttes : régime alimentaire et traitement médicamenteux.

Sources

https://www.ameli.fr/yvelines/assure/sante/bons-gestes/quotidien/prendre-soin-pieds#:~:text=employez%20un%20savon%20doux%20(type,orteils%20%3A%20cela%20pr%C3%A9vient%20la%20mac%C3%A9ration%20.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.