Sommaire

Anévrisme au cerveau : le dépistage

Anévrisme au cerveau : le dépistage© Istock

On ne connaît pas encore les causes exactes d’un anévrisme. Il existe cependant des formes familiales (un cas sur dix).

Aussi, un dépistage (par scanner ou IRM), peut être proposé quand un ou deux parents proches ont été touchés.

N’hésitez pas à en parler à votre médecin traitant. Celui-ci vous conseillera un spécialiste.

Si l’anévrisme est découvert lorsqu’il est encore petit (moins de 6 mm) et qu’il n’y a aucun symptôme, une surveillance en général est préconisée tous les 6 à 12 mois. Grâce à la surveillance, la plupart des patients sont aujourd’hui opérés dès que le seuil limite préventif est atteint.

Sources

Remerciements au Dr Jean-Loup Dervaux, médecin et auteur de l’ouvrage Infarctus et maladies cardio-vasculaires chez la femme, Ed. Dangles.

Anévrisme de l’aorte abdominale, CHUV.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.