Sommaire

Prendre du charbon végétal

charbon végétal gastro-entériteNausées, diarrhées, douleurs abdominales, gazs intestinaux… Le charbon végétal est un excellent remède pour soulager les symptômes digestifs causés par la gastro-entérite. ‘Il progresse dans le tube digestif et capte toutes les substances indésirables (bactérie, toxine…)’, explique le Dr Christine Cieur-Tranquard, pharmacienne.


En pratique: 4 à 6 gélules par jour ou une demi cuillère à café de charbon en poudre plusieurs fois par jour. Prendre le remède entre les repas et à plus de 2 heures d’intervalle des autres médicaments (risque sinon d’annuler ou de réduire ses effets).


Attention:
Le charbon végétal ne doit pas être pris simultanément avec de l’argile verte (également très adsorbante*).

*Vient de adsorber: fixer un gaz ou un liquide superficiellement


Si les symptômes persistent plus de 2 jours, consulter un médecin.

Diarrhée: optez pour l’argile!

argile diarrhéeFacile à trouver, simple à préparer et rapidement efficace… l’argile est le remède naturel à privilégier en cas de diarrhée. ‘Ses feuillets emprisonnent et retiennent les éléments indésirables (bactéries, gaz…) qui seront ensuite éliminés’, explique le Dr Christine Cieur-Tranquard, pharmacienne. Elle est aussi anti-infectieuse, d’où son intérêt en cas de gastro!


En pratique: Dès les premiers symptômes de diarrhée, boire 1 verre d’eau argileuse (1 cuillère à café d’argile verte ultra-ventilée dans 1 verre d’eau : mélangez bien avec une cuillère en plastique ou en bois). Pour la suite du traitement, faites à l’avance cette préparation et laissez décanter au moins 4 heures. Boire 3 verres par jour en mélangeant bien juste avant la prise, puis diminuer dès amélioration des symptômes.


Attention: Ne jamais dépasser 20 jours de prise, sans avis médical. Ne pas associer la prise d’argile avec celle d’huile de ricin (risque de fécalome puis d’occlusion intestinale) ou de charbon végétal (également très absorbant).


Si les symptômes persistent plus de 2 jours, consulter un médecin.

De la menthe contre les ballonnements et les nausées

menthe ballonnementPour stopper rapidement les nausées et les ballonnements, rien de mieux que la menthe! ‘Elle facilite la digestion, calme les spasmes, lutte contre les gazs intestinaux’, explique le Dr Christine Cieur-Tranquard, pharmacienne.


En pratique: Verser 150ml d’eau bouillante sur 1 à 2 cuillères à café rases de feuilles de menthe. Couvrir et laisser infuser 10 minutes. Filtrer. Boire 3 tasses par jour en fractionnant les prises par demi tasse, en dehors des repas, jusqu’à amélioration des symptômes.


Attention: La prise de menthe doit être évitée en cas de traitement homéopathique car elle peut annuler son action.


Si les symptômes persistent plus de 2 jours, consulter un médecin.

Boire, boire… et boire!

boire déshydratation gastro-entériteDiarrhées et vomissements, symptômes classiques de la gastro-entérite, déshydratent le corps en lui faisant perdre de l’eau. Il est donc très important de bien boire en cas de gastro pour compenser la perte hydrique.


En pratique: Le Dr Christine Cieur-Tranquard, pharmacienne, conseille d’ajouter 6 cuillères à café de sucre, 1 cuillère à café de sel et le jus d’un citron à 1 litre d’eau minérale. Boire cette préparation à volonté, tout au long de la journée.


Si les symptômes persistent plus de 2 jours, consulter un médecin.

Du romarin pour stopper l’infection

romatin infection gastro-entériteAnti-infectieux, le romarin possède aussi des vertus spasmolytiques et peut être utile en cas de diarrhée.


En pratique: le Dr Jacques Labescat, médecin phytothérapeute, recommande de laisser infuser 5g de feuilles de romarin dans une tasse d’eau bouillante pendant 10 minutes puis de filtrer. Boire 2 à 3 tasses par jour pendant 7 jours.


Attention: le romarin ne doit pas être pris en cas de migraine (risque d’aggravation).


Si les symptômes persistent plus de 2 jours, consulter un médecin.

Gastro: faut-il prendre de l’Imodium® et du Motilium®?

motilium immodium médicament gastro-entériteDisponibles sur ordonnance, ces deux médicaments sont très souvent prescrits en cas de gastro-entérite. Le premier pour stopper la diarrhée aiguë passagère. Le second contre les vomissements. Contrairement à ce qu’on peut parfois entendre (ou lire sur Internet) il n’est pas bon de laisser aller ces symptômes, sous prétexte de laisser l’organisme évacuer naturellement la maladie, sans prendre de médicament. ‘C’est une aberration et il y a de gros risques’, réagit le Dr Martial Fraysse, pharmacien. Notamment la déshydratation en cas de diarrhée.


Comment prendre ces médicaments (adulte)? Imodium® (Lopéramide): sur avis médical, 1 gélule après chaque selle liquide, sans dépasser 5 par jour.
Motilium® (Dompéridone): sur avis médical, 1 à 2 comprimés 3 fois par jour en cas de nausée et/ou vomissement.


Quand consulter le médecin? En cas de diarrhée sanglante, de fièvre ou si les symptômes persistent au bout de 48 heures.


Attention:
En cas de grossesse, d'allaitement et chez les enfants, ne pas prendre ces traitements sans avis médical.


A noter: Il existe des médicaments équivalents à Imodium® à base de lopéramide vendus sans ordonnance comme par exemple Imossel® ou une sorte d'argile via le Smecta®. Quelque soit le médicament que vous prenez, demandez toujours conseil à un pharmacien ou à un médecin. La gastro-entérite n’est pas une maladie à négliger, surtout chez les femmes enceintes, les personnes âgées et les bébés.

Gastro: je mange quoi?

alimentation gastro-entériteParce qu’elle met notre système digestif à rude épreuve, la gastro-entérite impose quelques restrictions alimentaires. Au risque sinon de voir les symptômes s’aggraver. Selon le Dr Martial Fraysse, pharmacien:
On opte pour: riz blanc, pâte blanche, pain blanc, carottes cuites, banane, gelée de fruits, fruits cuits.
On évite: crudités, matières grasses, aliments riches en fibres (ex: fruits crus, pain complet, maïs, son), les laitages (le lactose favorise la diarrhée), les jus d’agrumes, les aliments gras (fritures).

Probiotiques: ils ont des vertus protectrices!

probiotique gastro-entériteDes études scientifiques semblent démontrer les bienfaits des probiotiques (ces micro-organismes dont raffolent notre flore intestinale) dans le traitement, mais aussi dans la prévention de la gastro-entérite. C’est en tout cas la conclusion des travaux menés à l’hôpital Georges Pompidou (Paris) par l’équipe Marteau, Seksik, Jian. Seul bémol: pour bénéficier de ces effets, il faut avaler ces bactéries en quantités non négligeables.


Les précautions à prendre: les produits riches en lactobacilles, type compléments alimentaires, ne manquent pas. Demandez conseil à votre pharmacien.


A noter:
ces bactéries sont déconseillées en cas de traitement chimiothérapique, d’infection HIV en phase terminale, à toute personne ayant subi une chirurgie et étant à risque de péricardite ou d’endocardite. En cas de doute, demandez conseil à un médecin.

Gastro: n'oubliez pas l’homéopathie!

homéopathie gastro-entériteAutre solution pouvant faciliter la guérison d’une gastro-entérite: l’homéopathie.


En pratique, selon le Dr Albert-Claude Quemoun, médecin spécialiste de l’homéopathie:
- Fièvre, transpiration, fatigue: China Rubra 5CH
- Vomissements qui ne passent pas: Ipeca 5CH
- Symptômes très forts (diarrhée, vomissement, abattement, maux de ventre intense) : Parathyphoidinum B 9CH


Posologie: 2 à 3 granules, 3 à 4 fois par jour, jusqu’à amélioration des symptômes.


Si les symptômes persistent plus de 2 jours, consulter un médecin.

Gare à l’alimentation et à l’eau

alimentation eau gastro-entériteToutes les gastro-entérites se transmettent par la nourriture et l’eau de boisson, même celles d’origine virale. Les germes de ces dernières se propagent par le biais des personnes qui préparent les aliments. Quant aux gastro-entérites bactériennes (staphylocoques, salmonelles…), communément assimilées à la mauvaise conservation des denrées, elles ne sévissent pas qu’en été! Le premier moyen de s’en prémunir, c’est de ne pas rompre la chaîne du froid.


En pratique: décontaminer le plan de travail et l'évier avec une eau javellisée. Eviter les contacts avec la nourriture, l’eau et les ustensiles des personnes malades. Enfin, en période épidémique, préférer les aliments bien cuits, surtout au restaurant. Le virus à l’origine de la plupart des cas ne survit qu’entre 4 et 20 °C.

L’angélique calme les maux de ventre

angélique mal de ventre‘Les graines et la racine d’angélique contiennent des huiles essentielles à l’origine de ses propriétés stomachiques (digestives)’, explique le Dr Jacques Labescat, médecin phytothérapeute. Voilà pourquoi elle est efficace pour apaiser les maux de ventre. Cette plante est, par ailleurs, tonifiante. Une vertu idéale pour rebooster l'organisme fatiguée par l'affection!


En pratique: Laisser infuser 20g de racine coupée en petits morceaux dans 1 litre d’eau bouillante pendant 15 minutes puis filtrer. Boire une tasse après le déjeuner, pendant 5 jours maximum.


Attention: La racine d’angélique est contre-indiquée en cas de grossesse et déconseillée aux personnes diabétiques (risque d’hypoglycémie).


Si les symptômes persistent plus de 2 jours, consulter un médecin.

Gastro-entérite: quand consulter?

gastro-entérite consulter médecinNausée, mal de ventre, diarrhée, fatigue… Quand les premiers signes de gastro se manifestent, on ne court pas toujours chez son médecin. Pourtant, il ne faut pas sous-estimer cette affection, surtout chez les personnes âgées et les enfants.


Quand consulter? ‘Une visite chez le médecin s’impose dans les heures qui suivent les premiers symptômes en cas d’importantes pertes hydriques, soit plus de 4 selles ou vomissements par jour’, explique le Dr Jacques Labescat, médecin phytothérapeute. Dans tous les cas, si les symptômes persistent plus de deux jours (que vous preniez ou non un traitement), consultez.

Lavez-vous les mains!

gastro-entérite laver les mainsLa gastro-entérite est une infection ultra-contagieuse, manuportée. En clair : ses agents pathogènes (microbes), principalement présents dans les selles, se propagent surtout grâce aux 'mains sales' portées à la bouche. Une poignée de mains, un bouton d’ascenseur ou de porte, un linge contaminé (serviettes de table, de toilette, vêtements…) peuvent ainsi suffire à vous infecter.


En pratique: il est recommandé, en période d’épidémie, de se laver les mains soigneusement (au moins dix secondes) avec un antiseptique tel que du savon – et cela, avant chaque repas, en rentrant chez soi, après être allé aux toilettes et, bien sûr, après avoir été en contact avec un malade ou avec des affaires lui appartenant… Tous les tissus doivent être lavés à 60 °C.

Faut-il se faire vacciner contre le virus de la gastro?

vacciner virus gastro-entériteLa gastro-entérite peut avoir des conséquences graves chez le nourrisson et la personne âgée. C’est pourquoi des vaccins ont été développés contre le virus à l’origine de sa forme virale. Deux spécialités rotavirus (à virus vivants) ont obtenu une autorisation de mise sur le marché en 2006.


Avantage: ces vaccins ne sont pas administrés par injection, mais par voix orale! Le hic, c’est qu’ils ne sont indiqués que pour l’immunisation des nourrissons à partir de six semaines… Les adultes, eux, devront encore attendre et se contenter, en cas de contamination, de régime antidiarrhéique et de sachets de réhydratation!

> Un expert santé à votre écoute !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.