Coronavirus : ce qu’il faut faire ou non au supermarché pour ne pas être contaminé

Certifié par nos experts médicaux MedisitePrendre ses propres sacs, toucher un caddie, passer aux caisses automatiques… Chaque sortie pour réapprovisionner son frigidaire conduit à des gestes qui peuvent vous mettre en danger. Alors, comment faire ses courses en toute sécurité ? Les conseils du Dr Morgan Soubrane.

En ce début de semaine, vous avez décidé de faire vos courses pour ravitailler votre frigidaire. Direction le supermarché, à la recherche de pâtes, de riz de sopalin et d’autres denrées alimentaires, vitales en cette période d’isolement. Mais avez-vous songé que cette sortie banale pouvait vous mettre en danger ? Et oui, le virus s’épanouit aussi dans les supermarchés, sur les emballages, tapis-roulants ou encore caisses automatiques, où vous n’êtes pas le seul à y poser vos mains… Explications.

Le supermarché : un nid à virus

Sur les emballages, dans les rayons, sur le tapis-roulant ou sur l'écran des caisses automatiques... Au supermarché, les virus sont rois. 

"Dès qu'une personne est malade et touche une surface, elle peut en contaminer une autre", met en garde le Dr Soubrane. 

Aussi, vous devez redoubler de prudence lorsque vous allez vous ravitailler et éviter au maximum d'être en contact avec tout type de surface. 

Prenez garde aussi à ne pas toucher plusieurs fois les fruits et les légumes - vous risquez sinon de contaminer les autres, si vous êtes porteur du virus.

Enfin, si vous êtes malade,  n'allez pas au supermarché. Restez chez-vous et faites-vous livrer vos courses ou demandez à un proche de les déposer sur votre palier

Porter un masque pour aller faire ses courses, est-ce nécessaire ?  

Oui, et ce, même si vous n'êtes pas malade. En effet, les recommandations à ce sujet ont bien changé : désormais, il est conseillé à toute personne, qu'elle soit symptomatique ou non de porter un masque "grand public", dès qu'elle sort de chez elle.

Toutefois, l'État a estimé nécessaire de rendre obligatoire le port du masque uniquement dans les transports, à partir du 11 mai.

Des mesures bien trop légères, selon l'Académie de médecine "pour être efficace, le port du masque anti-projections doit être généralisé dans l’espace public". "Chacun devant se considérer comme potentiellement porteur du virus et contagieux, même quand il se sent en bonne santé. Veiller à ne pas contaminer les autres n’est pas facultatif, c’est une attitude "citoyenne" qui doit être rendue obligatoire dans l’espace public". 

À combien peut-on aller faire les courses ?

Bien évidemment, pas avec toute sa famille.

Le mieux est d'y aller seul, ou à deux, mais pas davantage. Dans le cas où l'on prend sa voiture, pour aller à l'hypermarché par exemple, la limite tolérée par les forces de l'ordre est de deux personnes à bord.

Si vous prenez votre véhicule pour aller faire les courses (en magasin ou en drive), petit rappel. Seuls les déplacements de proximité sont autorisés.

Pas question de parcourir donc 20 km sous prétexte que l'hypermarché de l'agglomération voisine est mieux achalandé. Faites au plus rapide et au plus pratique. 

Sachez également que des horaires spécifiques ont été mis en place par certains supermarchés pour protéger les populations dites "à risque".

Ainsi, depuis lundi, les magasins Carrefour ouvrent leurs portes de 08 h 30 à 10 h 00 - exclusivement aux personnes âgées de plus de 65 ans - et sur présentation d'une pièce d'identité. 

Le personnel soignant peut également faire ses achats sans avoir à attendre, "ni à l'entrée du magasin, ni aux caisses", confirme la Fédération du commerce et de la distribution (FCD) dans un communiqué.

Des initiatives qui ne devront pas tarder à se généraliser !

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.