Ecouter l'article :

Depuis quelques jours, plusieurs enseignes avaient déjà pris ce type d'initiatives face à la pandémie... Désormais les personnels soignants bénéficieront d'un accès prioritaire dans de très nombreux supermarchés pour s'y ravitailler, annonce la fédération du Commerce et de la Distribution (FCD).

Médecins, infirmiers, aide-soignants n'auront plus à faire la queue en caisse

Objectif : permettre aux professionnels de santé "sur présentation d'un justificatif professionnel (badge/carte de l'hôpital ou de la clinique), de pouvoir faire leurs achats sans avoir à attendre, ni à l'entrée du magasin, ni aux caisses, à tout moment de la journée", explique la FCD dans un communiqué en ligne.

Toutes les enseignes adhérentes à la FCD : Carrefour, Aldi, Auchan, Cora, Casino, Système U, Lidl, Picard, mais aussi les centres E. Leclerc et Intermarché adhèrent à l'opération et proposent donc ce service à toutes personnes pouvant justifier de son domaine d'activité.

Livraisons prioritaires et réduction de 10 % pour les professionnels de santé

Le 20 mars 2020, Monoprix avait déjà mis en place des livraisons prioritaires aux médecins, à destination des infirmières et autres professionnels luttant contre le coronavirus.

"On met en place un système d'authentification sur notre site pour que ces personnes soient livrées en priorité", a expliqué au micro d'RTL Diane Coliche, directrice générale exécutif de Monoprix. "Le professionnel hospitalier va s'inscrire par mail. (...) Il va d'ailleurs bénéficier d'une réduction de 10% sur sa commande et va pouvoir choisir le créneau de livraison de son choix et à partir du lendemain. On va alerter nos magasins pour qu'il y ait un suivi particulier de ces commandes, cela demande également des renforts en magasin".

Les soignants extrêmement exposés aux risques de contamination

En première ligne face au Covid-19, les personnels de santé sont particulièrement exposés au risque d'infection.Trois décès de médecins sont d'ores et déjà a déploré en France ces derniers jours, dont deux dans le grand-Est.

Depuis le début de l'épidémie, 490 personnels de l'AP-HP ont été contaminés par le coronavirus selon un mail de l'Assistance Publique des Hôpitaux de Paris destiné à ses agents, email que se sont procurés nos confrères de France Info...

"Pour un tiers d’entre eux, il s’agit de personnel médical, 15% sont des IDE [infirmiers diplômés d'État], 11% des techniciens de laboratoire et 8% d’aides soignants, et le dernier tiers se répartit sur l’ensemble des professions hospitalières", selon le mail signé par le directeur de l'AP-HP. D'après Martin Hirsch, "une part d’entre eux sont des contaminations à l’hôpital, une autre partie ont été contaminés en dehors de l’hôpital".

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.