Sommaire

"Mes amis, l'Italie nous a abandonnés", clame un dénommé Luca Franzese, dans une vidéo publiée sur Facebook dimanche 8 mars. Confiné à son domicile situé à Naples à cause du coronavirus, cet acteur italien de 43 ans a vécu l’inacceptable. Ce dernier a passé 24 heures en quarantaine avec le cadavre de sa sœur aînée, diagnostiquée post-mortem positivement au coronavirus.

Alors que l’Italie est devenue le principal foyer européen contaminé par le Covi-19, le pays est coupé du monde depuis ce lundi. D’après le ministère italien de la Santé, le coronavirus a causé 631 décès en Italie et plus de 10 000 cas. En France, le dernier bilan annonce 1784 cas de coronavirus et 33 décès.

Depuis plusieurs jours, l’ensemble de l’Italie a été placé en quarantaine. Soixante-millions d’Italiens doivent désormais rester confinés chez eux. C’est dans ce contexte que Luca Franzese a vécu l’expérience la plus traumatisante qui soit.

"Ma sœur est morte dans le lit et je ne sais pas ce que je dois faire"

Teresa, sœur aînée de Luca Franzese âgée de 47 ans, présentée comme épileptique, aurait présenté des symptômes de grippe quelques jours auparavant. Malgré tout, son médecin aurait refusé de l’examiner, étant persuadé qu’il ne s’agissait pas du coronavirus. Luca Franzese assure que son état s’est dégradé durant la quarantaine et qu’elle est décédée samedi dernier à son domicile.

"Je suis contraint de combattre cette situation avec toute ma douleur. Ma sœur est morte dans le lit et je ne sais pas ce que je dois faire. Je ne peux pas lui donner ce qu'elle mérite puisque l'institution l'a abandonnée", alerte l’acteur désemparé dans une vidéo glaçante.

On peut d’ailleurs apercevoir en arrière-plan, le corps de la défunte dans un lit. Au moment de la réalisation de cette vidéo, Teresa était déjà morte depuis plusieurs heures, selon Luca Franzese.

Si l’acteur a tout mis en œuvre pour réanimer sa sœur, avec du bouche-à-bouche, ses efforts ont malheureusement été vains.

"Son médecin n’est pas venu"

"Bien que ma sœur soit à risque, elle souffrait d'épilepsie, elle n'était pas surveillée et traitée, même son médecin n'est pas venu", s'indigne l’Italien.

Hélas, son corps n’a pas pu être transféré rapidement par les pompes funèbres. L’entreprise souhaitait attendre la confirmation du diagnostic. En attendant, Luca Franzese a dû rester confiné avec sa sœur sans vie.

La contamination de Teresa au coronavirus a été confirmée quelques heures plus tard par les services de secours, rapporte le journal italien Interapoli. Une fois le test effectué post-mortem sur Teresa, la société de pompes funèbres s’est chargée de transférer le corps.

Luca Franzese pense être lui aussi atteint du coronavirus

À l’issue de ce cauchemar, Luca Franzese craint désormais pour santé. "J'ai décidé de me mettre en quarantaine. Pourtant, je pourrais aller partout diffuser le virus parce que, pour essayer de maintenir ma sœur en vie, je lui ai fait du bouche-à-bouche", explique l’homme désespéré. Dans une seconde vidéo, Luca Franzese annonce qu'il pense être lui-même atteint du coronavirus.

Contactée par Interapoli, la municipalité de Naples soutient qu’elle n’a été informée de la situation que le dimanche 8 mars, soit 24 heures après le décès de Teresa.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.