Boissons light : leurs édulcorants augmenteraient la glycémie

Une récente étude australienne a démontré qu'une consommation quotidienne de boissons faibles en calories (dites "light") augmenterait de 24% le taux de sucre dans le sang. Ces liquides modifieraient le microbiote et la manière dont le glucose est absorbé par l'organisme.

Publicité

© IstockVous pensiez que les boissons édulcorées, dites "light" car faibles en calories et allégées en sucres, étaient meilleures pour la santé que les boissons normales ? Une étude australienne présentée au congrès de l'Association européenne du diabète au mois d'octobre 2018 vient démonter les idées reçues : consommer régulièrement ce type de liquide contribuerait à l'augmentation significative de la glycémie, c'est-à-dire le taux de sucre dans le sang.

Publicité
Publicité

Les boissons light altèreraient l'activité de l'insuline

Pour arriver à ces résultats, des personnes âgées de 33 ans en moyenne ont accepté de se soumettre à un test leur imposant de recevoir trois fois par jour et pendant deux semaines une capsule d'édulcorants (ou "faux sucres", dont l'aspartame, le sucralose ou encore l'acésulfame-K font partie), correspondant à une consommation quotidienne d'1,2 à 1,5 litres de boisson light, soit une cannette par repas. Cette capsule était composée de 92 mg de sucralose et 52 mg d'acésulfame-K. Un groupe témoin a reçu un placebo.

Après les deux semaines de test, les deux groupes ont reçu une dose de 30 g de sucre non artificiel via une sonde gastrique directement dans leur tube digestif. Au final, en à peine deux heures, les chercheurs ont pu observer que le taux de glycémie des personnes ayant reçu la capsule d'édulcorants était supérieur de 24% à celui du groupe témoin. Par ailleurs, les personnes supplémentées sécrétaient moins de GLP-1, une hormone intestinale qui stimule l'insuline, responsable de la régulation de la glycémie.

Selon les chercheurs, l'explication de ces observations pourrait se trouver dans notre microbiome, ou l'aire de vie de notre microbiote : la supplémentation en édulcorants agirait directement sur certains bactéries intestinales en baissant et/ou augmentant leur concentration, ce qui jouerait un rôle dans la manière dont le glucose est absorbé par l'organisme. Un mécanisme qui n'est pas sans risque pour la santé, une glycémie élevée étant caractéristique du diabète.

Les boissons light feraient également grossir

Les boissons light ne sont malheureusement pas seulement pointées du doigt pour ce phénomène. Une étude parue en 2017 a également démontré un lien entre prise de poids et consommation de boissons édulcorées chez les enfants comme chez les adultes. Cela proviendrait du fait que les édulcorants n'apportent pas les sucres et les calories nécessaires à l'organisme, ce qui pousse à consommer plus d'aliments gras et sucrés car la sensation de satiété n'est pas présente.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X