Cystite : 7 solutions pour l'éviter cet été !

Certifié par nos experts médicaux MedisiteC'est bien connu : l'été est une saison à plus haut risque de cystite. La liste de nos meilleures astuces pour éviter cette infection urinaire douloureuse.
Cystite : 7 solutions pour l'éviter cet été !Istock
Sommaire

La cystite est une infection urinaire localisée au niveau de la vessie. Le plus souvent, elle est due à la bactérie Escherichia Coli. Fréquente chez la femme, elle est en général sans gravité. Voici nos meilleures astuces pour l'éviter cet été.

Comment reconnaître une cystite ?

La cystite est une infection urinaire qui survient quand la bactérie Escherichia coli - présente naturellement dans le tube digestif - pénètre dans l’urètre, puis remonte dans la vessie.

Celle-ci survient de façon plus ou moins brutale, mais elle est plus fréquente chez la femme que chez l'homme.

Pour la détecter, voici les premiers symptômes à repérer :

  • des brûlures ou des douleurs en urinant ;
  • une sensation de poids dans le bas du ventre ;
  • des besoins pressants d'uriner (impression de ne pas pouvoir se retenir) ;
  • des besoins d'uriner très souvent sans pouvoir évacuer beaucoup d'urine (pollakiurie) ;
  • des urines troubles, dégageant une odeur inhabituelle et contenant éventuellement des traces de sang.

Bon à savoir : lors d'une cystite, la personne n'a pas de douleur lombaire, elle ne frissonne pas et sa température est normale. En cas de fièvre, ne tardez pas à consulter : ce signe révèle bien souvent une atteinte infectieuse rénale.

Cystite en été : une saison à risque ?

Selon un étude de 2011 menée par le NCBI (US National Library of Medecine), la vente de médicaments contre la cystite en France aurait augmenté de 20 % pendant l'été en comparaison avec l'hiver précédent.

La raison ? L’été réunit plusieurs facteurs favorables au développement des infections urinaires.

La chaleur et la transpiration notamment peuvent entraîner une déshydratation. Vous aurez alors moins envie d'aller uriner, et celle-ci sera plus concentrée en germes, ce qui augmente le risque de cystites.

Lors d'un voyage, la modification des habitudes alimentaires peut aussi entraîner des troubles intestinaux (diarrhée, constipation) qui peuvent aussi contribuer au développement d’une cystite.

La multiplication de rapports sexuels pendant les vacances avec des partenaires différents peut aussi être une source de prolifération des germes.

Infections urinaires : quelles sont les personnes les plus touchées ?

Quelle que soit la saison, certaines personnes sont plus touchées que d'autres par la cystite.

Il s'agit des suivantes :

  • Les femmes sont très à risques de cystite, notamment enceintes.
  • Parmi elles, celles qui souffrent fréquemment d’infections urinaires sont particulièrement touchées.
  • Tout comme celles qui souffrent de diabète non contrôlé (dont les urines peuvent contenir du sucre, favorable à la multiplication des bactéries).
  • En outre, celles qui souffrent de drépanocytose sont plus affectées (maladie héréditaire touchant l'hémoglobine des globules rouges).
  • Les personnes présentant une anomalie organique ou fonctionnelle de l'appareil urinaire.
  • Celles immunodéprimées.
  • Celles de plus de 65 ans.

Les hommes peuvent aussi souffrir d'une cystite, lorsqu'ils présentent un problème de la prostate.

Voyons ensemble maintenant dans notre diaporama quelles sont les meilleures astuces pour éviter cette infection.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Infection urinaire