Parfum et soleil : 5 dangers que vous ignorez encore !

Les parfums font partie de nos rituels beauté du matin et nous ne sommes pas prêts à les abandonner. Pourtant, en été, il vaut mieux se montrer prudent. Si les grands noms de la parfumerie ne prennent pas le risque de commercialiser des parfums dangereux, aucun parfum n'est prévu pour être porté en plein soleil.

Nina Roos, dermatologue nous met en garde via son site web sur les dangers que vous encourrez si vous vous abusez du parfum pendant la saison estivale. Elle parle notamment des -ô combien horribles- taches brunes.

"Il s'agit d'une réaction de phototoxicité : certains ingrédients non toxiques à l'ombre, deviennent très irritants sous l'effet du soleil, et déclenchent une pigmentation foncée, tenace et durable sur les zones où le parfum a été appliqué ou a coulé", explique la spécialiste.

On passe en revue les dangers du parfum au soleil dans notre diaporama.

Parfum et soleil : quels sont les ingrédients indésirables ?

Selon Nina Roos, les bergaptènes, sont présents naturellement dans l'huile essentielle des fruits de citrus (Rutacea) constituent les premières substances indésirables identifiés dans les parfums.

"En cosmétologie, le bergaptène est utilisé comme matière première aromatique en parfumerie. Mais en raison de son caractère phototoxique, l'ajout direct de bergaptènes dans les cosmétiques est interdit depuis 1996 en Europe. Pour les bergaptènes présents naturelleemnt dans les huiles essentielles ou dans certains extraits végétaux, leur concentration est limitée", explique la dermatologue.

En outre, de façon générale, toutes les huiles essentielles d'agrumes sont photosensibilisantes et risquent de vous provoquer les taches brunes (orange, citron, bergamote...).

"Concernant l'alcool [présent dans les parfums, ndlr], il peut y avoir des différences entre la théorie et la pratique. En théorie, la parfumerie doit utiliser un alcool non dénaturé, non photosensibilisant. En pratique, compte tenu des nombreuses contrefaçons, difficile de savoir exactement ce qu'elles contiennent", met en garde la spécialiste.

Enfin, il est important d’éviter tous les ingrédients auxquels on se sait allergique. "Car quelle que soit l'origine d'une irritation cutanée, elle risque de pigmenter au soleil", ajoute Nina Roos.

Allergie au parfum : quels symptômes doivent alerter ?

Les réactions allergiques aux parfums ou en général déclenchent des symptômes aussi désagréables que variées. On mentionne :

  • les céphalées modérées ou sévères ;
  • les irritations cutanées, démangeaisons, et éruptions ;
  • les éternuements la toux et l’écoulement nasal, aussi appelé rhinite allergique ;
  • les difficultés respiratoires, vertiges, et fatigue ;
  • les courbatures musculaires ;
  • les yeux aqueux, rouges, et irritants ;
  • l’incapacité de se concentrer ;
  • le gonflement - ou angio-œdème ;
  • les nausées et vomissements.

Faites défiler notre diaporama et découvrez les dangers si vous vous parfumez en été !

Taches brunes : la dermite du parfum

1/5
Parfum et soleil : 5 dangers que vous ignorez encore !

Encore appelée dermite en breloque, ou photodermatite de contact, c'est à cette réaction que l'on fait référence quand on parle de "taches brunes dues au parfum en été", partage Nina Roos, dermatologue.

"Cette dermite des parfums est due principalement à l’essence de bergamote (contenant un bergaptène photosensibilisant, le 5-méthoxypsoralène,), parfois à d’autres ingrédients de la famille des furocoumarines, et qui entrent dans la composition des parfums ou eaux de toilette, poursuit-elle. Initialement, cette dermite se rencontrait suite à l'application du parfum Shalimar (Guerlain). Mais l’essence de bergamote utilisée actuellement en parfumerie est sans bergaptène, donc non phototoxique".

Photo allergie

2/5
Parfum et soleil : 5 dangers que vous ignorez encore !

"On parle de photo allergie lorsqu'un ingrédient devient allergisant sous l'effet du soleil. Apparaissent alors des lésions type eczéma, avec des rougeurs et une inflammation", décrit la dermatologue Nina Roos.

Sur certaines peaux, mates ou sombres en particulier, les irritations cutanées déclenchent une pigmentation réflexe. On parle de pigmentation post-inflammatoire qui peuvent être transitoires...ou pas.

"En cosmétique actuellement, il s'agit principalement du baume du Pérou, et d’extraits de lichen", note la spécialiste.

Allergie suivie d'une pigmentation post-inflammatoire

3/5
Parfum et soleil : 5 dangers que vous ignorez encore !

"Le mécanisme initial est une allergie à un des composants du parfum, mais non déclenchée par le soleil. Cette allergie est reproductible même sur les zones protégées par les vêtements. Le problème est que les lésions d'allergie exposées au soleil peuvent entraîner une pigmentation post-inflammatoire (surtout sur peaux mates ou sombres). Cette pigmentation est plus ou moins durable selon les peaux", met en garde Nina Roos.

Irritation par l’alcool des parfums

4/5
Parfum et soleil : 5 dangers que vous ignorez encore !

"On voit également des pigmentations post-inflammatoires qui suivent une irritation. Or certains parfums sont irritants de par leur teneur en alcool", indique la dermatologie Nina Roos sur son site.

En théorie, la parfumerie doit utiliser un alcool non dénaturé, non photosensibilisant. En pratique, compte tenu des nombreuses contrefaçons, difficile de savoir exactement ce qu'elles contiennent. La dermatologue recommande ainsi de ne jamais acheter des parfums de contrefaçon. Leur composition n'est pas surveillée.

Parfum : attention, il peut attirer les insectes !

5/5
Parfum et soleil : 5 dangers que vous ignorez encore !

Le rôle des cosmétiques parfumés est encore à confirmer concernant la prévalence des insectes. Or, certains pourrait effectivement exercer un rôle attractif chez les moustiques. Parfum, savons, lotion après-rasage, shampoings parfumés… Il semblerait que ces produits aient tendance à attirer les moustiques.

Mais cet effet est difficile à déterminer car ces produits interagissent avec la peau de chaque individu d’une façon différente. Certains cosmétiques auraient au contraire des effets répulsifs.

Dans le doute, évitez de vous parfumer avant de vous exposer au soleil. Le mieux est de vaporiser vos vêtements tout simplement.

Sources

Parfum + soleil: je peux ou pas ?, Nina Roos

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.