Le the vert et certains jus de fruit seraient capables de “desactiver” le SARS-CoV-2

Depuis le début de la pandémie de la COVID-19, les gestes barrières et le port du masque sont les seuls véritablement efficaces moyens de lutter contre le SARS-COV-2. Une équipe composée de chercheurs de l'Institut de virologie moléculaire, du Centre médical universitaire d'Ulm, de l’université technique de Dresde et de la CogniVerde GmbH pensent avoir trouvé une nouvelle arme. 

COVID : et si la solution venait des plantes ?

Depuis l’apparition du nouveau virus, les recherches se multiplient pour trouver des remèdes. Certains scientifiques ont cherché des solutions dans les plantes connues pour leurs activités antivirales tandis que d’autres se sont penchés sur des produits du quotidien comme les bains de bouche.

L’équipe allemande a pour sa part eu l’idée de s’inspirer de ces deux théories pour leurs travaux. Elle a souhaité étudier l'activité antivirale à large spectre de produits naturels s'ils étaient utilisés en gargarisme. Elle a décidé de se tourner vers des végétaux et fruits contenant des polyphénols. Ces molécules sont connues pour endommager les protéines des virus. Les chercheurs ont aussi voulu étudier les produits contenant de la catéchine qui serait capable d’affecter à la fois les particules virales et leur liaison aux cellules hôtes. 

4 boissons passées au crible

L’équipe a ainsi mélangé 4 substances végétales avec le virus de la grippe porcine (IAV) ainsi que le SRAS-CoV-2. Elle a ensuite laissé la mixture incuber à température ambiante puis a déterminé l'infectivité de ces derniers après 5 et 20 minutes. Elle souhaite ainsi déterminer s’il est intéressant d’utiliser certains jus en gargarisme pour éliminer les charges virales présentes dans la bouche.

Les travaux menés uniquement in vitro pour le moment montrent des résultats très encourageants. Ils mettent en lumière 3 boissons capables de “désactiver” les virus. Ces dernières sont présentées en détail dans notre diaporama.

Gargarisme avec des jus : quels seraient les avantages ?

Pour les auteurs, se gargariser et se rincer la bouche avec ces jus, puis les avaler pourrait être une stratégie préventive efficace contre le SRAS-CoV-2, en particulier pour les personnes à haut risque d'infection, les agents de santé et les personnes âgées.

Selon eux, les produits à base de plantes, comme ceux testés, ont plusieurs avantages. En premier lieu, ils sont disponibles facilement. Puis contrairement aux bains de bouche antiseptiques qui ont des composants capables d'endommager les membranes, les jus peuvent être utilisés plus fréquemment sans aucun effet indésirable, et même avalés sans danger.

Toutefois, des recherches supplémentaires sont nécessaires avant une possible application.

> De plus en plus de femmes renoncent à la chirurgie esthétique et utilisent cette pilule à la place.

Sources

Antiviral activity of plant juices and green tea against SARS-CoV-2 and influenza virus in vitro, BioRxiv, 3 novembre 2020

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.