Désormais pour lutter contre la prolifération du coronavirus, le port du masque s’est généralisé en France. Alors qu’il est devenu obligatoire dans les rues, les bureaux et les transports en commun, nous sommes nombreux à devoir le porter tout au long de la journée.

Une nouvelle habitude qui n’est pas des plus confortables et ce n’est pas Emmanuel Macron qui nous dira le contraire. Face à plusieurs lycéens à Clermont-Ferrand mardi 8 septembre pour promouvoir l’égalité des chances, le Président de la République a visiblement subi les désagréments du masque.

Si la vidéo de son intervention est devenue virale, c’est parce que le chef d’État a fait l’impasse sur plusieurs gestes barrières. L’occasion de rappeler à quel point ils sont essentiels pour éviter la prolifération du Covid-19. On décrypte tour à tour ces erreurs commises par Emmanuel Macron, que nous sommes finalement nombreux à commettre aussi ! Avec le Pr Stéphane Gayet, infectiologue et hygiéniste au CHU de Strasbourg.

"Pardon, je m’étrangle, […] j’ai dû absorber un truc du masque", s’excuse Emmanuel Macron

Lors de son intervention devant des élèves, Emmanuel Macron se trouve pris d’une quinte de toux qu’il n’arrive pas à contenir, ni à faire passer. "Pardon, je m’étrangle", partage-t-il avant de retirer son masque. "Donnez-moi un masque plus léger", demande-t-il ensuite à ceux qui l’accompagnent, avant d’ajouter : "Je vais mettre un masque plus léger parce que j’ai dû absorber un truc du masque".

Un autre détail a interpelé de nombreux Français : le Président de la République a fini par tousser dans sa main. Or, il est préconisé de tousser dans le creux de notre coude, sans quoi vous risquez de répandre le virus.

Les internautes ne se sont pas fait prier pour réagir. Sur Twitter, l’un d’entre eux a commenté "Voilà ce que vivent les profs sauf qu’ils ne toussent pas dans leur main mais dans leur coude, qu’ils ne donnent pas leur masque contaminé à un tiers mais le jettent avec précaution, que personne ne leur sert de l’eau et qu’ils risquent la sanction !".

"Macron enlève son masque pour tousser dans sa main, ensuite il va serrer la main des gens", constate un autre.

Emmanuel Macron : trois manquements aux gestes barrières

Le Pr Stéphane Gayet est unanime : Emmanuel Macron a commis ici plusieurs erreurs susceptibles de contaminer plusieurs personnes. "Il tousse quatre fois sans masque en mettant sa main devant sa bouche. Il émet des micro-gouttelettes et des particules aéroportées dans l'air. Il aurait dû mettre son coude devant sa bouche pour tousser. En outre, après avoir mis sa main devant sa bouche pour tousser, il aurait dû se les décontaminer [les mains ndlr]", commente l'infectiologue.

Enfin, lorsqu'il demande un masque "plus léger", il n'en porte plus. "Il fait face à un homme masqué à une distance inférieure à un mètre cinquante tout en lui parlant, décrit le Pr Gayet. Selon moi, cela fait trois manquements aux règles de prévention".

Pourtant, les gestes barrières sont essentiels à l'heure de la pandémie. Elles permettent de limiter la propagation du Covid-19. Si nous sommes nombreux à faire ce genre d'erreurs, il est important de ne pas relâcher nos efforts. Les personnes porteuses du virus transmettent la maladie via les microgouttelettes respiratoires rejetées par le nez ou la bouche lorsqu’elles toussent, éternuent ou se mouchent. Les personnes saines qui inhaleront ces gouttelettes potentiellement infectées, risquent de contracter à leur tour la maladie.

"On ne peut pas encore parler de seconde vague, mais de reprise. Et c’est préoccupant", met en garde Stéphane Gayet.

Sources

Merci au Pr Stéphane Gayet, infectiologue et hygiéniste au CHU de Strasbourg

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.