Halloween et Covid-19 : faut-il ouvrir la porte aux enfants ?

Halloween est une fête joyeuse, dont tout le monde raffole. Sauf que cette année, les enfants déguisés sont susceptibles de contaminer leurs aînés, et ce, dès le pallier. Alors, doit-on (vraiment) leur ouvrir la porte ? Medisite vous répond.
Halloween et Covid-19 : faut-il ouvrir la porte aux enfants ?Istock

"Des bonbons ou je vous jette un sort !". Telle est la phrase prononcée par bon nombre d'enfants lors d'Halloween. Un geste anodin et a priori peu dangereux... sauf en période de Covid-19. Explications.

Halloween : il paraît imprudent d’ouvrir la porte

À la question : "Est-il bien prudent de vouloir fêter Halloween ?", la réponse est non.

En effet, les enfants vont faire du porte à porte pour demander des bonbons auprès des habitants, en particulier auprès des personnes âgées - qui sont chez eux, donc sans masques. Le risque de propagation du virus est donc élevé.

Autre problème : les enfants vont fouiller dans leurs sachets de friandises, puis manger les bonbons sans forcément se désinfecter les mains. Ils peuvent également avoir du mal à maintenir la distanciation sociale et à ne pas avoir de contact avec les autres enfants.

En bref, vous vous en doutez : fêter Halloween est dangereux pour eux, mais aussi pour vous.

C'est la raison pour laquelle, Outre-Atlantique, les autorités ont tenu à prévenir la population des risques liés aux festivités d'Halloween.

De nombreuses activités traditionnelles d’Halloween peuvent présenter un grand risque de propagation des virus, alertent les Centres de prévention et lutte contre les maladies (CDC) américains dans un communiqué.

Le professeur Matthieu Revest, infectiologue au CHU de Rennes, confirme également à Ouest France que fêter Halloween n'est pas une bonne idée car "les risques de contracter le Covid-19 sont beaucoup plus élevés en intérieur qu’en extérieur". Il est en effet courant de faire rentrer les enfants dans son entrée ou son salon le temps de leur donner les sucreries.

Organiser sa propre soirée costumée à la maison n'est pas non plus très judicieux.

Comment fêter Halloween en toute sécurité ?

Plusieurs solutions s'offrent à vous si vous souhaitez tout de même vous offrir un semblant d'Halloween - ou l'organiser pour vos enfants.

  • se déguiser à la maison, en famille, afin de limiter les interactions sociales.
  • organiser une chasse aux bonbons à sens unique.
  • prévoir un défilé déguisé en famille qui respecte la distanciation physique.
  • se déguiser virtuellement via des applications (Par exemple en téléchargeant "Movie Costume Pro IPhone" qui propose 280 déguisements virtuels).
  • Cacher les bonbons à l'extérieur (jardin, terrasse...) plutôt qu'à l'intérieur pour que les particules infectieuses potentiellement présentes dans l'air soient disséminées.
  • Ne pas inviter de personnes fragiles, âgées ou immunodéprimées à la fête.

Notre conseil : si vous souhaitez donner des friandises aux enfants sans prendre de risque, déposez-les dans une citrouille (creuse) prévue à cet effet, placée devant votre porte.

Seule bonne nouvelle ? Les enfants sont peu contagieux

D'après plusieurs études, les enfants seraient peu contagieux. Plus précisément, ce sont ceux âgés de 6 à 11 ans qui transmettraient peu le nouveau coronavirus, selon des travaux menés par l'Institut Pasteur.

"Les enfants de moins de 10 ans sont très peu contagieux et symptomatiques. Les adolescents, eux, se rapprochent des adultes en termes de contagion et de signes cliniques de la maladie", avait précisé Arnaud Fontanet, l'auteur principal de cette étude, auprès du Parisien.

Néanmoins, cela ne doit pas vous empêcher d'enseigner à vos enfants le respect des gestes barrières (notamment le lavage des mains qui doit être régulier). De cette manière, ils protègent efficacement leurs aînés.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.