Ce que votre maison revele de votre sante

Saviez-vous que, rien qu’en jetant un coup d’œil à votre habitation, on peut en apprendre beaucoup sur votre état de santé ? Corbeille de fruits sur le comptoir de la cuisine, écrans dans la chambre, poussière sur les meubles… Votre intérieur délivre de nombreux indices sur vos habitudes de vie qui, elles-mêmes, ont un impact direct sur votre organisme. Explications, en images, dans ce diaporama.

Comment rendre votre intérieur plus sain ?

Que ce soit au bureau, dans les transports, les commerces ou à la maison, nous passons en moyenne 85 % de nos journées dans des environnements clos. Or, nous y sommes exposés à de nombreux polluants : poussière, moisissures, produits chimiques, poils d’animaux... Si nous ne pouvons pas agir sur les lieux publics que nous fréquentons, nous pouvons, en revanche, apporter quelques améliorations à notre habitation.

Vous avez prévu des travaux ? Bannissez les produits contenant des composés organiques volatiles, que l’on peut notamment trouver dans le bois traité, les colles, peintures, produits d’entretien, parfums chimiques… Évitez également l’usage de désodorisants, encens et bougies parfumées.

Aérez votre habitation deux fois par jour, pendant 10 minutes. Passez régulièrement l’aspirateur - encore plus souvent si vous avez des animaux - et faites les poussières sur vos meubles. Faites entretenir votre chaudière pour éviter l’émission de monoxyde de carbone et vérifiez la présence de plomb dans votre logement.

Les bonnes habitudes à la maison pour être en bonne santé

En outre, la pollution de l’air intérieur n’est pas le seul élément pouvant impacter votre santé chez vous. Le contenu de votre frigo et de vos placards, par exemple, est primordial. Faites la part belle aux produits bruts (fruits, légumes, céréales complètes…) et limitez au maximum les aliments ultra-transformés.

Par ailleurs, assurez-vous d’avoir une literie de qualité. Certes, c’est un investissement, mais les effets à long terme sur votre santé en valent la peine. Évitez de dormir dans la même pièce que vos animaux de compagnie, et bannissez les écrans de votre chambre à coucher. Si possible, ajoutez une tenue de sport et une paire de basket dans votre dressing, de manière à pouvoir pratiquer une activité physique régulière, avec des vêtements adaptés.

Sur le comptoir de la cuisine : des fruits ou des confiseries ?

1/9
Ce que votre maison révèle de votre santé

Une corbeille de fruits de saison, visible dans la cuisine ou le salon, est le témoin d’une alimentation saine et vitaminée. En cas de petits creux, vous serez plus tenté de croquer à pleines dents dans un fruit bien juteux s’il vous fait de l’œil depuis la table ou le comptoir… À l’inverse, des paquets de biscuits apparents vous donneront plus envie de céder à des grignotages mauvais pour votre santé. Ce qui vous expose davantage au surpoids, au diabète et à l’excès de cholestérol. 

La table de la salle à manger : propre ou encombrée ?

2/9
Ce que votre maison révèle de votre santé

Une table de salle à manger pleine de poussière, de courrier et autres objets qui s’entassent révèle que vous n’y prenez pas souvent vos dîners. Le Programme national nutrition santé rappelle qu’il est important de prendre trois repas par jour pour donner des repères à l’organisme, et de partager ce moment en famille (le cas échéant). 

En effet, d’après une analyse de plusieurs dizaines d’études, menée en 2018 et intégrant 203 706 enfants et adolescents, “les personnes qui prennent régulièrement leur repas en famille auraient une meilleure alimentation que les autres et moins de risques d’obésité”.

En outre, mieux vaut éviter de prendre un plateau-repas sur son canapé, devant la télé. Le cerveau n’est alors pas concentré sur ce qu’il mange et la sensation de satiété risque d’arriver plus tard - le risque étant de trop manger. 

Quel est le diamètre de vos assiettes ?

3/9
Ce que votre maison révèle de votre santé

Votre vaisselle peut aussi en dire long sur vos habitudes alimentaires. En effet, plus vos assiettes sont grandes, plus vous aurez tendance à manger de grandes quantités, car vous serez tenté de les remplir. Des assiettes plus petites vous permettront de réduire les portions ingérées, tout en ayant l’impression de manger autant. 

Y a-t-il des écrans dans votre chambre ?

4/9
Ce que votre maison révèle de votre santé

Vous avez l’habitude de surfer sur Internet juste avant de dormir, ou de regarder la télévision au lit ? Il y a fort à parier que votre sommeil ne soit pas de bonne qualité, ou que vous rencontriez des problèmes d’insomnie ou des difficultés d’endormissements. En effet, la lumière bleue maintient le cerveau en éveil et perturbe le cycle veille/sommeil. 

Peut-on trouver des poils d’animaux sur votre lit ?

5/9
Ce que votre maison révèle de votre santé

Des poils d’animaux sur le lit sont un indice que vos compagnons à quatre pattes dorment avec vous. Or, même si vous aimez vous blottir contre eux la nuit, cela altère la qualité de votre sommeil, puisqu’ils ont tendance à bouger et faire du bruit. Cela est également propice à la prolifération des germes sur votre literie. 

Votre matelas est-il de bonne qualité ?

6/9
Ce que votre maison révèle de votre santé

Matelas trop fin, ressorts qui dépassent… Une mauvaise literie est souvent synonyme de troubles du sommeil et de problèmes de dos. Changez votre matelas tous les huit ans, et votre oreiller lorsqu’il devient informe. 

Votre maquillage est-il bien rangé ?

7/9
Ce que votre maison révèle de votre santé

Du maquillage qui traîne dans la salle de bain, des pinceaux qui prennent la poussière… Tout cela peut vous causer des réactions cutanées. Conservez vos produits de beauté dans un endroit frais et sec, lavez régulièrement vos pinceaux et lavez-vous toujours les mains avant de vous maquiller. 

Peut-on voir des taches de moisissure sur les murs ?

8/9
Ce que votre maison révèle de votre santé

Des taches marron et des cloques se forment sur vos murs ? Il s’agit sans aucun doute de moisissure. Ces dernières peuvent causer toutes sortes de problèmes de santé, allant de la simple irritation du nez et de la gorge à l’infection plus sévère. En cause, un problème d’humidité et un manque de ventilation. Aérez régulièrement vos pièces, et appliquez un produit anti-moisissure sur les taches. 

Vos meubles sont-ils recouverts de poussière ?

9/9
Ce que votre maison révèle de votre santé

Toutes les microparticules en suspension dans l’air finissent par retomber sur vos meubles. En excès, les risques d’allergies et de problèmes pulmonaires sont exacerbés. Pour pallier le problème, aérez votre intérieur pendant 10 minutes, deux fois par jour, et dépoussiérez vos meubles avec un chiffon humide. 

Sources

What Does Your Home Say About Your Health?, WebMD, 6 septembre 2019. 

Pourquoi est-il important de se réunir autour de repas réguliers ?, Mangerbouger.fr

Qualité de l’air intérieur, Anses, 7 mai 2020. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.