Tandis que les contaminations à la Covid-19 poursuivent leur augmentation, avec le début des beaux jours, les pics de pollen commencent à faire leur apparition. Gorge qui gratte, nez qui coule… les symptômes entre les deux pathologies se ressemblent, il devient donc difficile de savoir les différencier. Par ailleurs, avec l’allègement des mesures sanitaires et la météo estivale qui favorise les sorties, le doute plane. “S’il fait beau, qu’il y a du vent, et qu’on a davantage de symptômes, ça peut être une allergie”, indique Édouard Sève, allergologue et vice-président du Syndicat français des allergologues (Syfal) auprès du Huffington Post. Cependant “(...) les symptômes liés à la Covid vont être en permanence : en intérieur et du matin au soir.”

Covid-19 et allergies au pollen : comment faire la différence ?

Tout d'abord, pour faire la différence, il est nécessaire d’être attentif au terrain familial. “Si les enfants ont, par exemple, les mêmes symptômes que les parents et en même temps, on peut dire que ça colle”, explique l’allergologue. “Et si ça revient chaque année, chaque printemps, on peut pencher pour une allergie au pollen.” Mais au contraire, si des cas de Covid-19 ont été déclarés dans l’entourage, on peut logiquement penser qu’on a été contaminé.

En ce qui concerne les symptômes liés aux allergies, il existe des différences avec ceux de la Covid-19. “(...) cela va être le nez qui coule clair comme de l’eau”, détaille Édouard Sève. “Les démangeaisons, le nez qui pique, les yeux qui grattent ou un peu rouges, le palais qui gratte, ne sont pas des signes habituels de la Covid.” D’autre part, si les éternuements sont répétitifs et que les yeux sont larmoyants, il s’agit aussi d'allergies.

Le coronavirus suscite de la fièvre, de la toux et de la fatigue

De son côté, la Covid-19 entraîne de la fatigue, de la toux et des problèmes respiratoires. La fièvre, les courbatures ainsi que la perte du goût et de l’odorat sont également à surveiller. Si vous avez toujours des doutes, n’hésitez pas à faire un test antigénique ou PCR. Pour les allergies, “il existe des tests cutanés ou des prises de sang pour les confirmer”, rappelle l’allergologue.

Comment prévenir les allergies ?

Les allergies peuvent se déclarer à n’importe quel moment, puis disparaître. “Quand on devient allergique, il y a un dérèglement. Notre système immunitaire cherche à se défendre”, explique Edouard Sève. Les facteurs génétiques, la pollution et les perturbateurs endocriniens peuvent être des facteurs aggravants.

Pour s’en défaire, il existe quelques solutions :

  • Mieux vaut ne pas s'exposer : le meilleur moyen de les éviter est de fuir le contact avec les allergènes. Lorsqu’un pic de pollen est annoncé, abstenez-vous de sortir, “surtout quand le vent souffle à l'extérieur”, conseille l'allergologue. Si c’est le cas, vous pouvez vous rincer les cheveux après une promenade pour éliminer les particules ou préférez les activités de plein air tôt le matin.
  • Portez un masque : sachant que le pollen se dépose dans le nez et sur les yeux “(...) le garder en extérieur peut permettre d’éviter d’inhaler des pollens ou des acariens et atténuer les symptômes”, conseille l’expert.
  • Évitez d’ouvrir les fenêtres en pleine journée : dans ce cas, il est préférable de le faire avant le lever et après le coucher du soleil. En effet, en aérant votre maison “on met l'environnement extérieur vers l’environnement intérieur. (...) Moins on est en contact avec l'extérieur, moins on sera symptomatique.” D’ailleurs, évitez d’étendre votre linge en extérieur.

Si les allergies deviennent invivables, consultez rapidement un spécialiste. “On peut prendre des traitements classiques ou bien procéder à une désensibilisation si ça nous gâche la vie”, indique le spécialiste.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

https://www.midilibre.fr/2022/03/28/covid-omicron-ba2-ou-allergie-au-pollen-ces-symptomes-peuvent-vous-permettre-de-faire-la-difference-10199077.php

https://www.huffingtonpost.fr/entry/allergie-au-pollen-ou-covid-comment-faire-la-difference_fr_6239a71de4b046c938e071ae

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.