5 plantes pour combattre l-allergie au pollen

La saison pollinique a officiellement débuté... au grand dam de certains. Nez bouché, conjonctivite, démangeaisons, eczéma... L’allergie au pollen est la forme d’allergie la plus fréquente. Elle touche aujourd’hui près d’un quart de la population et sa fréquence est en constante augmentation, puisque dans les années 70, elle n’était que de 2 à 3 %. 

Les allergies au pollen, ou pollinoses, sont extrêmement courantes puisque les végétaux à pollens allergisants sont très répandus. En outre, les périodes de pollinisation sont désormais plus étendues, notamment du fait du réchauffement climatique.

Rhinite claire (nez qui coule), conjonctivites, larmoiements, démangeaisons cutanées, éternuements fréquents et toux constituent les principaux désagréments en cas d'allergie au pollen. En outre, ces derniers sont aussi susceptibles d'atteindre les bronches et provoquer des crises d’asthme. Les allergies au pollen peuvent être réellement invalidantes. Si vous souhaitez soulager vos crises sans pour autant avoir recours aux anti-histaminiques, sachez que certaines plantes peuvent vous être utiles. On les passe en revue dans notre diaporama.

Allergie au pollen : quels sont les traitements proposés ?

L’un des principaux traitements de l’allergie au pollen consiste en la prise de médicaments anti-histaminiques. Ils ont pour effet de soulager les symptômes. Il est conseillé de débuter les anti-histaminiques dès le début de la saison de pollinisation et d’en prendre quotidiennement jusqu’à la fin de la saison, nous explique le Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste.

D'autres personnes optent pour la désensibilisation. Elle consiste à mettre l'organisme en contact avec de faibles doses d'allergène, de manière régulière dans le but que l’organisme ne reconnaisse plus les pollens comme un agresseur. Le principe ? Soigner le mal par le mal. La désensibilisation est effectuée par un l’allergologue et peut durer plusieurs années.

De leur côté, les médecins homéopathes recommandent deux substances pour lutter contre l’allergie au pollen : pollens 30 CH ; poumon histamine 7 CH. Ces remèdes sont à prendre à raison de cinq granules par jour, avec Poumon Histamine le matin et Pollens le soir, idéalement deux mois avant la saison pollinique et durant toute sa durée. 

Participez à notre grand jeu de l'été Hedony et tentez de gagner jusqu'à 100 000 € de lots ! Cliquez ici pour participer >

Sources

L'ALLERGIE, RNSA (Réseau national de surveillance aérobiologique)

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.