Sommaire

Isoméride : des troubles pulmonaires

Isoméride : des troubles pulmonaires© IstockEn matière de coupe-faim, l’Isoméride® (à base de dexfenfluramine) a été l’un des plus gros scandales de ces dernières années. Commercialisé en 1985 contre l’obésité, il fait sa première victime en 1994. Une jeune femme est atteinte d’une hypertension artérielle pulmonaire, nécessitant une transplantation bi-pulmonaire et une chirurgie cardiaque. En 1997, le médicament est à l’origine de troubles cardiaques graves aux USA. Et c’est la même chose pour le Ponderal® (molécule fenfluramine, similaire à la dexfenfluramine) responsable de troubles cardio-vasculaires. Depuis, ils sont interdits en France. Mais on peut encore les trouver (ou leur molécule) sur Internet. Demandez conseil à un médecin ou un pharmacien.

Acomplia : des risques de dépression

23 octobre 2008 : l’Acomplia®, médicament anti obésité, est retiré du marché français. En cause, sa substance active, le rimonabant, entraînerait des troubles dépressifs chez des personnes sans antécédents psychiatriques. Sur les 1366 notifications d’effets indésirables recueillies jusqu’à fin juillet 2008, 1192 cas ont été confirmés par un professionnel de santé. Parmi eux, 385 cas de troubles dépressifs ont été rapportés dont 125 graves. Malheureusement, si le rimonabant a disparu des réseaux légaux de vente de produits minceur, on peut toujours en trouver sur Internet ou à l’étranger. Soyez donc vigilants et demandez toujours conseil à un médecin !

Apprenez à vous relaxer, à vous détendre grâce à nos produits ! Profitez jusqu'à -50% de réduction

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.