Sommaire

Le cholestérol est un type de lipide fabriqué par l'organisme et présent dans les aliments que nous consommons. "C’est un élément indispensable à la synthèse de nombreuses hormones, mais aussi à la structure de la membrane qui entoure les cellules", précise Vidal.fr.

Qu'est-ce que le "mauvais" cholestérol ?

On distingue deux types de cholestérol :

  • les lipoprotéines de haute densité (HDL), ou "bon" cholestérol ;
  • les lipoprotéines de faible densité (LDL), ou "mauvais" cholestérol.

Le premier capture le cholestérol présent en trop grande quantité dans le sang et le ramène vers le foie, où il est éliminé. Le second, en revanche, transporte le cholestérol du foie vers les autres cellules et favorise la formation de dépôts sur la paroi des artères - on parle alors d’athérosclérose. En excès, il est donc un facteur de risque de maladies cardiovasculaires, telles que l'angine de poitrine, l'infarctus du myocarde ou l'accident vasculaire cérébral.

Le dépistage d'un excès de cholestérol passe par un bilan sanguin, à jeun, afin de mesurer les taux de cholestérols HDL et LDL, ainsi que le taux de triglycérides. Dès 50 ans, il est vivement recommandé d'effectuer ce dosage tous les cinq ans chez les femmes et tous les trois ans chez les hommes.

En général, l'excès de cholestérol LDL est d'origine alimentaire - bien que des facteurs génétiques puissent aussi l'expliquer. En cause, une consommation trop importante de graisses saturées et d'acides gras trans. Pour abaisser ce taux, il convient donc de limiter certaines familles d'aliments et de les remplacer par des alternatives plus saines. Dans les pages suivantes, nous vous listons les produits à éviter en cas de cholestérol élevé. Le premier de la liste ? La crème fraîche...

La crème fraiche est riche en graisses saturées

Riche en graisses saturées, la crème fraiche est préjudiciable pour les personnes avec un taux élevé de cholestérol. Alors, il vaut mieux avoir la main légère sur la crème entière. L'idéal étant de la remplacer par d'autres ingrédients comme du fromage blanc ou des petits-suisses. Ils seront parfaits pour réaliser une sauce aux herbes, dans laquelle tremper des crudités. Dans une quiche, une soupe ou un curry, utilisez plutôt du lait de coco, qui supporte mieux la cuisson.

Autre alternative, utiliser des alternatives végétales, comme la crème de soja, d'amande ou d'avoine, moins grasses. Bon point : elles conviennent aussi aux personnes intolérantes au lactose.

En revanche, mieux vaut éviter les crème fraîches allégées à moins de 15 % de matières grasses. Ces dernières sont, en effet, très riches en additifs - principalement des épaississants et des agglomérants, pour apporter de la texture et remplacer le gras.

Les pâtisseries et viennoiseries sont à éviter

Les pâtisseries et viennoiseries sont à éviter

Vous raffolez des croissants, des éclairs et des cookies ? Il va falloir limiter votre consommation. "Ces pâtisseries industrielles apportent de nombreuses graisses saturées au corps. Un apport qu’il faut diminuer quand on a trop de mauvais cholestérol", conclut le Dr Nina Cohen-Koubi.

Si les viennoiseries industrielles sont nocives, car riches en acides gras trans, celles que vous achetez à la boulangerie ne sont pas non plus vos alliées, puisqu'elles contiennent beaucoup de beurre - et donc, des graisses saturées. 100 g de croissant vous apporte, par exemple, 80 mg de cholestérol.

Les abats sont particulièrement gras

Cervelle, langue, foie, rognon... Les abats n’ont pas toujours très bonne réputation. Ces produits alimentaires contiennent davantage de cholestérol que la viande classique. "Ils sont donc à éviter chez les personnes qui souhaitent faire baisser leur taux de cholestérol", conseille le Dr Cohen-Koubi. Dans l'ordre, ceux qui en contiennent le plus sont la cervelle, les rognons puis le foie.

Les crustacés : trop riches en cholestérol

Les crustacés : trop riches en cholestérol

Ces aliments paraissent sains, et pourtant... Les fruits de mer, les crustacés (crevettes, homards, crabes) et les coquillages contiennent peu de graisses. Cependant, ils sont riches en cholestérol et leur consommation doit être réduite. Évitez d'autant plus la mayonnaise qui accompagne souvent ces aliments.

Le beurre augmente le cholestérol LDL

Le beurre se cache partout et, si vous avez du cholestérol, mieux vaut le limiter. Il est, en effet, très riche en LDL, le mauvais cholestérol. Pour la cuisine, il est préférable d’utiliser des alternatives. "Comme dans le régime méditerranéen, je recommande plutôt des huiles végétales comme l’huile de noix et l’huile d’olive", conseille le médecin nutritionniste. Ces dernières sont, en effet, des graisses "insaturées".

L'huile de colza et l'huile de lin sont également bonnes pour le cœur, puisque riches en oméga-3.

Zappez la viande rouge et la charcuterie

Zappez la viande rouge et la charcuterie

L'excès de cholestérol est l'un des principaux facteurs de risque des maladies cardiovasculaires. L'alimentation en apporte une partie, mais il faut savoir que certains en fabriquent en excès par le foie. Malgré cela, des mesures sont nécessaires, en limitant, voire en supprimant les mauvaises graisses.

Pour faire baisser son taux de mauvais cholestérol dans le sang, le Dr Nina Cohen-Koubi, médecin nutritionniste, conseille de réduire sa consommation de viande et, particulièrement, de viande rouge. Ce sont aussi les viandes transformées qu’il faut limiter. Parmi eux, la charcuterie, les saucisses ou le bacon sont à éviter. Mieux vaut privilégier les poissons et des menus végétariens, en misant sur des protéines végétales : œufs, légumineuses, tofu...

Les produits laitiers bloquent l'absorption de fer

Les produits laitiers bloquent l'absorption de fer

"Je conseille surtout à mes patients de ne pas combiner la viande (rouge ou blanche) et les produits laitiers pendant le même repas", recommande la nutritionniste avant de préciser : "Ce sont deux graisses saturées qu’il ne faut pas mélanger. Prises ensemble, elles bloquent l’absorption de fer".

Certes, les produits laitiers sont riches en calcium, mais il est possible d'en trouver dans certains légumes, les oléagineux et les céréales. Pensez aussi aux eaux riches en calcium.

En conclusion, si vous avez trop de cholestérol, une bonne hygiène de vie, avec de l'activité physique régulière, une cuisine de type méditerranéenne, plus de poissons, des menus végétariens et une consommation limitée de viande et d'aliments transformés sont conseillés.

> De plus en plus de femmes renoncent à la chirurgie esthétique et utilisent cette pilule à la place.

Sources

Cholestérol (Excès), Vidal.fr

Comprendre les taux de cholestérol dans le sang, Vidal.fr

Maîtriser son taux de cholestérol, Fédération française de cardiologie. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.