Ces stars victimes du cancer du sein

Le cancer du sein qui fait plus de 50 000 victimes en France chaque année, est l'une des premières cause de mortalité chez la femme. Nos stars préférées ne sont pas épargnées. Si certaines préfèrent garder le secret, d'autres ont choisi de parler librement de leur maladie, et parfois de leur mastectomie. Aperçu.
Ces stars victimes du cancer du seinabacapress
Sommaire

Comme le commun des mortels, les stars sont rattrapées par le temps et parfois, par la maladie. Olivia Newton John (Grease), Évelyne Dhéliat, Brigitte Bardot, Shannen Doherty... Elles ont toutes en commun leur combat contre le cancer du sein, cancer féminin le plus répandu, qui touche plus de 50 000 femmes chaque année en France. C'est aussi la première cause de mortalité chez les Françaises. En effet, une femme sur neuf sera concernée par cette maladie au cours de sa vie.

Le cancer du sein correspond à la multiplication de cellules anormales dans le sein. Celles-ci peuvent facilement se disséminer par voie lymphatique et provoquer des métastases ganglionnaires, puis à distance. La principale cause de cancer du sein est une mutation génétique, transmise d’une génération à l’autre ou acquise au cours de la vie, par l’exposition à des radiations ou produits chimiques par exemple. Les mutations des gènes BRCA1 et BRCA2 exposent les femmes au cancer du sein à un âge précoce.

C'est notamment le cas d'Angelina Jolie (qui présentaient la mutation du gène BRCA1). La star a eu recours à une double mastectomie - ablation des seins - pour éviter un éventuel cancer, d'autres célébrités ont dû affronter cette maladie ainsi que cette intervention, si difficile à accepter.

Mastectomie : qu'est-ce que c'est ?

La chirurgie mammaire non conservatrice (ou mastectomie) est une intervention chirurgicale réalisée sous anesthésie générale qui consiste à enlever le sein dans lequel se situe la tumeur dans son intégralité, y compris l'aréole et le mamelon. "Il existe deux types de chirurgie mammaire non conservatrice : la mastectomie totale, appelée aussi mastectomie simple, et la mastectomie radicale modifiée", décrit l'Institut National du Cancer.

Une chirurgie non conservatrice peut être envisagée dans les cas suivants :

  • La tumeur est trop volumineuse par rapport à la taille du sein pour réaliser une chirurgie conservatrice et une chimiothérapie ou une hormonothérapie néoadjuvante qui pourraient en diminuer le volume ne sont pas possibles ;
  • La forme de la tumeur ou l'endroit où elle se trouve rend impossible une chirurgie conservatrice : il resterait très peu de tissu mammaire ou le sein serait déformé ;
  • Plusieurs tumeurs sont présentes dans le même sein.

La chirurgie du sein est le traitement standard du cancer du sein. Elle constitue actuellement le moyen le plus efficace pour guérir un cancer du sein au stade précoce. D'une manière générale, l'indication de l'ablation du sein est prise lorsque l'on estime qu'un traitement conservateur du sein comporterait un risque important de récidive locale ou de traitement incomplet au niveau du sein.

Si la mastectomie ne concerne pas toutes les patientes, la plupart des femmes atteintes du cancer du sein devront passer par une chirurgie. La chirurgie mammaire conservatrice est parfois pratiquée. Ce type de chirurgie permet de garder, ou conserver, la plus grande partie possible du sein, contrairement à la mastectomie. Dans la plupart des cas, la chirurgie mammaire conservatrice est suivie d’une radiothérapie.

On passe en revue pages suivantes, près de 20 stars qui ont été vitimes du cancer du sein. Pamis elles, certaines ont subi une mastectomie et se sont livrées sur leur maladie.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):