Sommaire

Mâchez un chewing-gum

Des études ont montré que mâcher un chewing-gum après le repas pouvait faciliter la digestion des aliments en activant la salivation. Alcaline, la salive neutralise l'acidité des sucs gastriques.

En pratique : Au prochain repas, mâchez un chewing-gum pour éviter les remontées acides.

Évitez les repas trop copieux

Après un repas copieux et bien arrosé, le risque de remontées acides est plus élevé. Précédées parfois d'aigreurs d'estomac, elles témoignent du passage d'une certaine quantité du contenu gastrique dans l'œsophage vers la gorge. Un peu comme un trop plein qui remonte.

En pratique : Réduisez la quantité d'aliments ingurgités et la quantité de liquides absorbés, mangez lentement et mastiquez bien ! Le travail fait par vos masséters, c'est autant que n'aura pas à faire votre estomac.

Évitez les repas trop copieux© Istock

Évitez les aliments agressifs pour l'estomac

L'alcool, le café, les sodas, les soupes trop chaudes sont autant d'agressions pour l'estomac. Des agressions qui vont stimuler la sécrétion d'acide gastrique. C'est le cas aussi avec certains aliments réputés épicés ou acides comme les charcuteries, les plats en sauces, les agrumes (citrons, oranges, pamplemousse, etc.), les tomates, les cornichons. Enfin, quand un repas est riche en graisses, la digestion est beaucoup plus lente et le risque de remontées acides est plus élevé.

En pratique : Evitez autant que possible ces aliments lors de vos repas ou tentez au moins de réduire les doses.

Ne portez pas de vêtements trop serrés

Une ceinture et des vêtements qui créent une hyperpression au niveau du ventre vont contrarier la bonne marche de la digestion. Le contenu gastrique aura du mal à passer dans les intestins. Cette stase digestive au niveau de l'estomac favorisera le reflux de son contenu vers l'œsophage.

En pratique : Après un bon repas, desserrez les ceintures, mettez des vêtements amples et levez-vous pour faire quelques pas et éviter ainsi de rester trop longtemps assis.

Surélevez la tête quand vous dormez

Si votre tête est un peu surélevée par rapport à votre corps, le reflux de l'estomac vers la gorge sera réduit et, avec lui, la sensation de remontées acides.

En pratique : On peut surélever la tête en utilisant un gros oreiller. Si ce n'est pas suffisant pour éviter les remontées acides, il faut alors surélever la tête et le tronc.

Pas de sieste juste après le repas !

Par un effet mécanique, s'allonger juste après un copieux repas fait courir le risque de remontées acides. En effet, les aliments ne sont plus portés par leur propre poids vers les intestins. Si le volume alimentaire est important, une partie de ce contenu peut alors remonter de l'estomac vers la gorge favorisant ainsi la sensation de remontées acides. Ce risque est majoré en présence d'une surcharge pondérale.

En pratique : Il ne faut pas s'allonger immédiatement après avoir mangé mais attendre plutôt une à deux heures.

Arrêtez de fumer !

Une fois encore, le tabac est mauvais pour votre santé. Cette fois, c'est la santé de votre estomac qui est menacée car la nicotine favorise la sécrétion d'acide gastrique. Outre le risque de gastrite (inflammation de la paroi de l'estomac), cette hypersécrétion gastrique va augmenter le degré d'acidité des remontées gastro-oesophagiennes et endommager la partie inférieure de l'œsophage. Si ces remontées sont nombreuses et répétées, il existe un risque d'oesophagite, c'est-à-dire d'inflammation du conduit qui va de l'estomac à la bouche.

En pratique : N'hésitez pas à discuter avec votre médecin traitant de votre souhait d'arrêter de fumer. Il pourra vous apporter des solutions capables de vous aider à surmonter ce cap difficile.

Consultez un médecin si les symptômes s'aggravent

Si ces symptômes persistent voire s'aggravent malgré les précautions prises, il faut consulter un médecin. Les remontées acides sont un symptôme du reflux gastro-oesophagien ou RGO, mais peuvent aussi être à l'origine de complications comme des ulcérations ou des inflammations digestives.

Si la présence de ces complications est confirmée, des traitements efficaces seront alors prescrits par votre médecin.

> Les biens rares des plus grands promoteurs sont sur Immo.planet !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.