Sommaire

"Vous avez un cancer"

"Vous avez un cancer"Annoncer un cancer n’est jamais facile pour un médecin. Aussi certains cachent ce diagnostic. "Ils préfèrent dire qu’il y a des polypes… ce qui est un mensonge !", dénonce Sylvie Fainzang, chercheuse à l’Inserm et auteur de La relation médecins-malades : information et mensonge. D’autres annoncent plus honnêtement la nouvelle en douceur. "On ne dit pas d’emblée le mot 'cancer' mais 'grosseur', 'tumeur' ou 'lésion' car c’est moins chargé de sens", explique le Dr Brigitte Blond, médecin généraliste. "Et si le patient demande : "J’ai peut-être un cancer, ça a l’air grave docteur ?" Le médecin préfère répondre : "C’est sans doute pas si grave qu’un cancer mais ça peut être embêtant"."

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.