Cancer du sein : Alice Detollenaere sur le point de subir une mastectomie preventive

Alice Detollenaere, la compagne du  nageur Camille Lacourt vient de remporter un combat de taille : le cancer du sein. Un an après sa rémission, l'ancienne reine de beauté (Miss Bourgogne 2010) annonçait sa grossesse. Aujourd'hui, l'heureuse maman d'un petit garçon prénommé Marius annonce à ses fans qu'elle va avoir recours à une mastectomie préventive.

Une mastectomie consiste en une intervention chirurgicale réalisée sous anesthésie générale qui consiste à enlever le sein dans lequel se situe une tumeur dans son intégralité. On parle de mastectomie préventive, en cas d'ablation chez une patiente non malade, mais considérée comme à risque, dans un but de prévenir un éventuel cancer.

"J’ai décidé de ne plus jamais réduire au silence cette épreuve qu’est le cancer du sein en racontant mon combat", partageait Alice Detollenaere durant une interview accordée exclusive à Medisite. Du diagnostic à la guérison, en passant par la mastectomie, Alice Detollenaere n'a pas hésité à livrer à son public ce par quoi elle a dû passer.

Pas plus tard qu'hier, la jeune maman a annoncé via son compte Instagram à ses fans qu'elle s'apprête à subir une mastectomie préventive du sein droit. Découvrez la publication dans notre diaporama.

Cancer du sein : "j'ai appris que j'étais porteuse d'un gène altéré"

"Ma vie c'est comme ma poitrine; elle a des vagues et elle a des creux. Il y a 2 ans, j'apprenais que j'avais un cancer du sein. Il y a un an, je tombais enceinte.
Cette année j'ai appris que j'étais porteuse d'un gène altéré, d'où ma décision, en accord avec le corps médical, d'une ablation préventive du sein droit", a écrit Alice Detollenaere en légende d'une image.

Il faut savoir que la principale cause de cancer du sein est une mutation génétique, transmise d’une génération à l’autre ou acquise au cours de la vie, par l’exposition à des radiations ou produits chimiques par exemple. Les mutations des gènes BRCA1 et BRCA2 exposent les femmes au cancer du sein à un âge précoce. 

C'est notamment le cas d'Angelina Jolie (qui présentaient la mutation du gène BRCA1). Tout comme la compagne de Camille Lacourt, elle a eu recours à une double mastectomie - ablation des seins - pour éviter un éventuel cancer. 

"C'est peut être la fin d'octobre Rose mais il faut continuer la prévention, toute l'année. Un cancer vite pris en charge est un cancer vite gueri", rappelle Alice Detollenaere.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

Instagram Alice Detollenaere

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.