Alice Detollenaere, la compagne de Camille Lacourt, devoile une photo de sa poitrine apres son cancer du sein

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme. Il représente plus du tiers de l'ensemble des nouveaux cas de cancers féminins. En France, cette maladie tue 12 000 personnes chaque année.

Touchée par le cancer du sein en 2019, Alice Detollenaere, la compagne du nageur Camille Lacourt, a voulu sensibiliser au dépistage. 

Et pour cause, sa vie a littéralement basculer après le diagnostic. La jeune femme qui venait déjà de perdre son père d’un cancer de la gorge, apprenait qu’elle était elle-même atteinte par un cancer. Alice Detollenaere n’a eu d’autre choix que de subir une mastectomie. Il s'agit d'une ablation du sein dans lequel se situe la tumeur. Plus d'un an après cette lourde opération, Alice Detollenaere brise les tabous et publie une photo de sa poitrine. Découvrez ces derniers clichés dans notre diaporama.

"On m'a finalement retiré ce sein malade"

Alice Detollenaere a choisi de médiatiser son combat contre le cancer du sein. Son objectif ? Alerter les femmes sur le danger de ce cancer et sensibiliser au dépistage.

En janvier dernier, la compagne de Camille Lacourt avait révélé sa mastectomie via son compte Instagram. 

"C'est fait. Après des mois de recherche, de doutes et d'aléas médicaux, on m'a finalement retiré ce sein malade. Des mois que l'on retient notre souffle. J'écris "on" car une maladie ne se porte pas seule et impacte inévitablement nos proches".

"J'ai la chance inouïe d'avoir auprès de moi un vrai cercle et surtout le meilleur des hommes. Un bonhomme comme m'a dit cette infirmière. Tu m'as soutenu depuis le début et continues de le faire avec force et courage, je suis fière et chanceuse de t'avoir auprès de moi", écrivait-elle à destination de son compagnon.

À titre de précision, la chirurgie mammaire non conservatrice (ou mastectomie) est une intervention chirurgicale réalisée sous anesthésie générale qui consiste à enlever le sein dans lequel se situe la tumeur dans son intégralité, y compris l'aréole et le mamelon. "Il existe deux types de chirurgie mammaire non conservatrice : la mastectomie totale, appelée aussi mastectomie simple, et la mastectomie radicale modifiée", décrit l'Institut National du Cancer.

"Je veux que, chaque matin en m'habillant, je puisse me souvenir que la vie un jour m'a rappelée à l'ordre"

Quelques jours après le lancement d'Octobre rose, Alice Detollenaere a dévoilé une photo de sa poitrine. Découvrez les clichés dans notre diaporama.

L'été dernier, elle avait partagé son choix de ne "pas effacer tous les stigmates" de sa maladie. "Six mois après l'opération, il était question de l'aspect esthétique. Pour encore l'améliorer, il est possible de faire une intervention chirurgicale. Enfin deux pour être exacte, car l'une, qui consiste à prélever la graisse des jambes, est au moins aussi douloureuse que celle de réintervenir sur le sein. Depuis janvier, j'ai eu le temps de réfléchir à ce que je voulais. Effacer tous les stigmates serait un non-sens, celui de nier mon histoire. Cet épisode a été fou et je ne veux jamais l'oublier. Je veux que, chaque matin en m'habillant, je puisse me souvenir que la vie un jour m'a rappelée à l'ordre. Transformer le négatif en positif, check."

 

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

Instagram Alice Detollenaere

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.