Causes des pertes de mémoire temporaires

Les pertes de mémoire temporaires peuvent avoir des origines multiples. Elles trouvent leurs origines dans diverses maladies ou troubles relativement bénins. C’est, par exemple, le cas suite à la prise de certains traitements antidépresseurs, anxiolytiques ou somnifères (certains antihistaminiques peuvent aussi avoir ce type d’effet secondaire). Par ailleurs, le simple fait de manquer de sommeil peut entraîner à la fois une baisse de la concentration et une perte de mémoire. De même, trop de stress ou des chocs émotionnels peuvent en être responsables.

Pertes de mémoire : causes plus graves

Certaines pertes de mémoire peuvent avoir des origines plus graves. Elles seront, par exemple, causées par diverses pathologies chroniques neurodégénératives et notamment la maladie d’Alzheimer et les démences qui s’en rapprochent. De même, certaines tumeurs cérébrales, méningites ou ischémies cérébrales peuvent être responsables de pertes de mémoire. Enfin, une intervention chirurgicale pratiquée au niveau du cerveau peut aussi avoir pour conséquence une perte de mémoire plus ou moins importante. Néanmoins, en termes de fréquence, la première cause d'une perte de mémoire reste la maladie d’Alzheimer.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.