8 aliments a eviter quand on est malade

Le lien entre alimentation et santé n’est plus à faire. Aussi bien les fruits que les légumes, les gâteaux que les plats en sauce ont un impact sur notre organisme : parfois bénéfique, parfois négatif…

Pour rester en forme, il faut veiller à apporter tous les nutriments essentiels au bon fonctionnement de notre corps : protéine, glucide, lipides, oméga 3, fer, calcium, vitamines A, B, C, D… Les aliments que nous mangeons en sont la principale source.

Alimentation équilibrée : comment y parvenir ?

"Chez l'adulte, une alimentation équilibrée diminue le risque d’être atteint de certaines maladies chroniques et cancers et, ainsi, augmente l’espérance de vie. Ses effets bénéfiques sont majorés par la pratique d’une activité physique régulière", rappelle l’Assurance Maladie sur son site internet. 

S’il n’y a aucun mets interdit lors de la composition d’un menu équilibré et varié. Certains préceptes doivent être suivis. L’ANSES rappelle qu’il faut veiller à avoir "une consommation plus importante de légumineuses, de féculents complets, de légumes, de fruits, ainsi que de certaines huiles végétales et une limitation de la consommation des viandes hors volailles et plus encore des charcuteries et des boissons sucrées".

Pour mémoire, les recommandations nutritionnelles sont les suivantes :

  • Fruits et légumes : au moins 5 portions par jour, de préférence des produits frais et de saison. Riche en fibres, en divers nutriments et vitamines, ils doivent être présents à chaque repas et en cas de petits creux. 
  • Pains, céréales, pommes de terre et légumes secs : à chaque repas et selon l’appétit. Il faut privilégier les céréales complètes.
  • Lait et produits laitiers (yaourts, fromages...) : 2 par jour puis 3 à 4 après 55 ans
  • Viandes et volailles, produits de la pêche et œufs : il faut en prendre en quantité modérée, soit toujours en quantité inférieure à l’accompagnement. Comptez 500 g de viande par semaine et du poisson au moins deux fois par semaine.

Si l’eau est à volonté, l’alcool, les boissons caféinées, le sel, le sucre et les matières grasses sont à limiter. Par ailleurs, si vous êtes malade, certains aliments sont particulièrement déconseillés. La rédaction Medisite a fait le point avec la naturopathe Céline Touati.

Oubliez le fromage

1/9
8 aliments à éviter quand on est malade

Dès les premiers signes d'infection ORL, notamment en cas de rhume ou d'otite, mieux vaut renoncer à tous les produits laitiers, y compris le fromage. "Déjà ils sont riches en sucre (lactose) avec les inconvénients déjà cités. Et surtout ces aliments augmentent la production de mucus. Ce sont de mauvais gras trop riches pour nos organes digestifs qui doivent produire du mucus pour les éliminer" explique Céline Touati. Qui dit plus de mucus produit dit aggravation de la congestion nasale !

Muesli : une texture trop rugueuse

2/9
8 aliments à éviter quand on est malade

Vous avez une angine ou une pharyngite ? Ne maltraitez pas votre gorge douloureuse en ingérant des aliments qui vont encore plus irriter cette dernière : chips, fruits à coque, muesli, pain... Privilégiez des aliments liquides, à la texture lisse (purée de légumes, bouillons, compotes...) beaucoup plus doux pour la gorge enflammée. Évitez pour les mêmes raisons les aliments acides.

Thé chaud : pas bon pour la gorge

3/9
8 aliments à éviter quand on est malade

Vous buvez thé sur thé très chaud ou tisane brûlante en espérant adoucir votre gorge ? Erreur ! "Des boissons très chaudes vont aggraver l'inflammation de la gorge" indique Céline Touati. En revanche, les boissons chaudes sont bénéfiques pour fluidifier les sécrétions. Une tisane presque tiède fait très bien l'affaire. 

Gâteaux : ils affaiblissent davantage

4/9
8 aliments à éviter quand on est malade

Le sucre raffiné (sucre blanc, gâteaux, sucre ajouté dans les produits transformés) affaiblit le système immunitaire. Le sucre empêche de façon temporaire (les heures suivant l'ingestion) nos globules blancs de réussir à neutraliser les microbes. "Le mauvais sucre surcharge le foie. Si vous êtes malade, mieux vaut vous réconforter avec un jus d'orange frais, ce fruit étant riche en vitamine C pro-immunité, sauf si vous avez mal à la gorge, l'acidité n'étant pas conseillée. 

Le gluten à éviter pendant un rhume

5/9
8 aliments à éviter quand on est malade

Pendant une infection ORL, mieux vaut limiter les apports en gluten. "Si vous consommez trop de gluten, votre organisme n'a pas la capacité de digérer autant de gluten. Il produit alors du mucus pour décoller et évacuer le gluten qui colle" informe Céline Touati. Votre régime de "malade" ce sera plutôt riz et fruits et légumes que, pizza, biscuits et baguette. 

Aliments épicés : ils inflamment davantage l'organisme

6/9
8 aliments à éviter quand on est malade

Si vous avez un rhume ou autre infection hivernale, et que vous n'avez pas l'habitude de manger épicé, mieux vaut éviter les épices. "Cela crée une micro-inflammation dans l'organisme", informe la naturopathe. Pas l'idéal pour vaincre une inflammation déjà installée. 

Aliments gras : ils fatiguent encore plus

7/9
8 aliments à éviter quand on est malade

Fritures, plats préparés, viandes grasses, crèmes, pâtisseries, charcuterie, huiles raffinées... Les aliments très gras peuvent abaisser la résistance aux bactéries. Ils fatiguent en outre l'organisme, car ils surchargent notre système digestif. "Si le système digestif est fatigué, le système immunitaire est diminué. Or, 70% de nos défenses immunitaires se trouvent dans l'intestin" explique Céline Touati. 

Alcool : il empêche l'évacuation des toxines

8/9
8 aliments à éviter quand on est malade

Si vous êtes malade, mieux vaut vous abstenir d'alcool jusqu'à ce que vous alliez mieux. Pourquoi ? "L'alcool est essentiellement constitué d'éthanol qui est du sucre. Le sucre ralentit le métabolisme : le foie fonctionne au ralenti car il digère mal le sucre" explique Céline Touati, naturopathe et microthérapeute. Le foie a donc plus de mal à éliminer les toxines, or l'activité des virus produit des toxines. En outre, la prise d'alcool est déconseillée avec la prise de nombreux médicaments, notamment le paracétamol et certaines classes d'antibiotiques. 

Vidéo : les aliments mauvais pour le cerveau

9/9
 

> Comparez les mutuelles et augmentez le nombre de séances avec un nutritionniste !

Sources

Remerciements à Céline Touati, naturopathe et nutrithérapeute

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.