Sommaire

Allergie aux graminées = allergie au blé

Allergie aux graminées = allergie au blé"Quand on est allergique à un pollen, on est allergique à une famille botanique. Par exemple dans la famille des graminées, l’allergène majeur est présent chez tous les graminées comme le chiendent mais aussi certaines céréales de type blé (ce qui est différent de l'allergie alimentaire au blé). Idem pour la famille des Cupressacées de type cyprès ou genévrier… ", explique le Dr Florence Trebuchon, allergologue.


Exemples d'allergies croisées pollens/pollens
- Famille des graminées : ivraie, les pâturins, le blé, le seigle, l'orge, l'avoine, l'oyat des dunes
- Famille des bétulacées : aulne, bouleau, charme, noisetier
- Famille des oléacées : frêne, olivier, troène
- Famille des cupressacées : calocèdre, cyprès, genévrier, libocèdre, thuya

Les allergies croisées entre les aliments

Les allergies croisées entre les aliments"C ertaines portions d’allergènes sont communes à plusieurs aliments, c'est pour ça qu'il y a des allergies croisées entre aliments.

Par exemple, la profiline, qui est une protéine alimentaire allergisante, se retrouve dans de nombreux fruits comme la pomme, la pêche, poire… Cette protéine est détruite par la chaleur et les sucs gastriques, ce qui fait que les personnes allergiques ont généralement des réactions locales peu importantes au niveau de la gorge (sans aller jusqu'à l’urticaire). En cas d'allergie, on peut manger ces fruits cuits.


La protéine allergisante LTP, présente dans la peau des pêches, des prunes et des poires, est plus agressive. Elle résiste à la chaleur et aux sucs gastriques et provoque des réactions générales plus sévères comme de l’urticaire ou des gènes respiratoires. C’est pourquoi on conseille de manger ces fruits pelés", précise le Dr Florence Trebuchon, allergologue.


Exemples d'allergies croisées aliments/ aliments
- Les laits de : vache, jument, chèvre, ânesse
- Les oléagineux : amande, noisette, noix, noix du Brésil, noix de cajou, noix de pécan, pignon, pistache
- Les ombellifères : aneth, carottes, céleri, fenouil, persil, graines de carvi, graines d’anis, coriandre
- Les rosacées : abricots, cerises, fraises, framboises, noisettes, pêches, poires, pommes, prunes
- Les légumineuses : arachide, soja, pois, haricots, lentilles, fèves
- Les viandes : bœuf, porc, volaille
- Les crustacés et mollusques
- Kiwi et avocat, banane, graines de sésame

Les allergies croisées entre aliments et pollens

Les allergies croisées entre aliments et pollensUn tiers des personnes allergiques aux pollens développent une allergie à des aliments, en particulier de fruits ou légumes. Généralement, l’allergie au pollen précède celle causée par l’ingestion d’un l’aliment.


"On sait qu’il y a dans le pollen un allergène proche structurellement de celui de l’aliment, ce qui fait que l’organisme le reconnait comme même allergène", rapporte le Dr Florence Trebuchon, allergologue.


Exemples d'allergies croisées aliments/pollens
- Pollen de bouleau et : abricot, amande, avocat, banane, betterave, brugnon, carotte, céleri, cerise, châtaigne, concombre, épinard, figue, kiwi, melon, noisette, noix, papaye, pêche, pomme, raisin, sarrasin, orange, litchi, tomate, poivron, mangue, poire…
- Pollen d’armoise et : aneth, carotte, cumin, céleri, coriandre, fenouil, persil
- Pollen d’ambroisie et : banane, melon, pastèque
- Pollen de plantain et melon
- Pollen de graminées et : arachide, farine de blé, melon, orange, petit pois, pomme de terre, poivron, tomate

Si vous êtes allergiques aux acariens, vous l'êtes peut-être aux crevettes

Si vous êtes allergiques aux acariens, vous l'êtes peut-être aux crevettes"Les allergies entre acariens et escargots sont beaucoup plus rares que les autres. Les allergies les plus fréquentes sont celles entre aliments et celles entre pollens, puis celles entre pollen et aliments", explique le Dr Florence Trebuchon, allergologue. En effet, plus les allergènes sont issus d’espèces proches (d’une même famille), plus les allergies croisées sont fréquentes.


Le lien entre acariens et escargots, crevettes ou blattes proviendrait de la protéine tropomyosine, un allergène commun à ces espèces animales.


Exemples d'allergies croisées avec les acariens

Acariens et : escargot, crevette, crustacés et blattes

Les allergies croisées aliments et latex

Les allergies croisées aliments et latex"Pour les allergies entre le latex et les aliments, c’est le même principe qu’entre aliments et pollens. L’organisme reconnaît un allergène proche structurellement de celui dont il est allergique et réagit", explique le Dr Florence Trebuchon, allergologue.


On sait qu’aujourd’hui près de 14% des professionnels de santé sont touchés par l’allergie au latex. Mais cette allergie peut survenir aussi en cas d’utilisation de gants ménagers, si vous êtes souvent opérés, ou si vous utilisez des préservatifs. Une fois sur deux cette allergie au latex s’associe à une réaction avec certains fruits et légumes.


Exemples d'allergies croisées latex/aliments
Latex et : abricot, agrumes, amande, avocat, banane, betterave, céleri, cerise, châtaigne, concombre, épinard, figue, fruit de la passion, germe de blé, kiwi, melon, noisette, noix, papaye, pêche, pomme, raisin, sarrasin

Les allergies entre plumes d'oiseaux et œufs

Les allergies entre plumes d'oiseaux et œufs"Concernant l’allergie croisée entre plumes d’oiseaux et œufs, il s’agit plus d’une allergie professionnelle découverte chez certains éleveurs de poules. Inutile donc de s’affoler si vous avez une perruche en cage chez vous", rassure le Dr Florence Trebuchon, allergologue.


Ce lien entre plumes d’oiseau et le jaune d’œuf viendrait d’une sensibilité à l’alpha-livétine, une protéine conjointe à ces deux éléments.

Exemple d'allergie croisée avec des plumes d’oiseaux

Plumes d’oiseaux et jaune d’oeuf

Allergique aux poils de chat ? Vous l'êtes peut-être aussi au porc !

Allergique aux poils de chat ? Vous l'êtes peut-être aussi au porc !"Les allergies entre poils de chat et viande de porc sont très rares. Celles entre les poils de cheval et la viande de cheval le sont tout autant. D’autant plus qu'aujourd’hui, les gens mangent beaucoup moins de cheval qu’avant", explique le Dr Florence Trebuchon, allergologue.


L’allergie croisée poil de chat et viande de porc serait liée aux immunoglobulines (anticorps) réagissant au sérum albumine du chat et du cochon. Il en serait de même pour l’allergie viande et poil de cheval : le sérum albumine serait aussi le lien commun.


Exemple d'allergie croisée rares :
- Poils et squames de chat et viande de porc (en particulier les rognons)
- Poils et squames de cheval et viande de cheval

Repérer les signes d'une allergie croisée

title=Selon le type d’allergène, la réaction allergique peut différer. Ainsi quand on développe une allergie croisée, le patient peut avoir des difficultés à l’identifier si les symptômes sont inhabituels.


"La manifestation dépend du type d’allergie. Pour les allergies croisées entre aliments, les réactions sont les mêmes : œdème de la lèvre et/ou de la langue, démangeaisons de la gorge. Pour le pollen, on aura plutôt une rhino-conjonctivite et/ou de l’asthme.

Pour le latex, on va avoir de l’urticaire, des œdèmes. Mais le risque majeur survient en cours d’opération si le chirurgien utilise des gants en latex et que vous y êtes allergique. La manifestation peut être très sévère avec un choc anaphylactique et le décès potentiel pendant l’intervention", prévient le Dr Florence Trebuchon, allergologue.


Il faut donc être très vigilant et aller consulter en cas de soupçon d’allergie croisée.

Faut-il craindre les allergènes cachés dans les produits transformés ?

Faut-il craindre les allergènes cachés dans les produits transformés ?"Non, il ne faut pas particulièrement craindre d’éventuels allergènes dans ces produits car il y a des circulaires françaises et européennes qui obligent aujourd’hui les fabricants à mentionner clairement la présence d’un aliment potentiellement allergène dans les produits transformés.


Ces produits peuvent néanmoins contenir des traces d’allergènes, mais le risque est minime. Les traces signifient que l’erreur est possible : il peut par exemple y avoir un passage sur une même chaîne de produits différents dont certains avec l’aliment allergène. Mais normalement cet allergène n’entre pas dans la composition du produit, donc les allergologues autorisent les personnes allergiques à en consommer", explique le Dr Florence Trebuchon, allergologue.

Faut-il supprimer tous les allergènes possibles en prévention ?

title="Non. Il y a 10 ans, quand on était allergique à un fruit exotique par exemple, on vous interdisait tous les fruits exotiques par précaution. Pareil pour les fruits à coque. Mais aujourd’hui, on s’est rendu compte que l’allergie croisée n’était pas systématique. De plus, ce n’est pas en excluant des alimentspotentiellementresponsables d’allergies croisées qu’on améliore les chances de guérison de l’allergie en question.


Aujourd’hui, on ne supprime donc que l’aliment auquel le patient est véritablement allergique. Cela est valable aussi pour les pollens, acariens et poils d’animaux", explique le Dr Florence Trebuchon, allergologue.


Important :
Pour connaître précisément les causes d’une allergie et plus précisément l’allergène en question, on effectue des tests cutanés chez un allergologue ainsi que des prises de sang. Cela permet d’informer le patient sur les éventuels risques d’allergies croisées. Plus vigilant, il pourra consulter en cas de nouvelles réactions allergiques et ainsi éviter qu’une éventuelle allergie croisée.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.