Fromages : 4 bonnes raisons de manger la croûte

Faut-il ou non enlever la croûte du fromage avant d’en consommer un morceau ? Certaines variétés fromagères ont une croûte intéressante sur un plan gastronomique mais aussi pour la santé de son consommateur. Voici quatre bonnes raisons de manger son fromage avec la croûte.

Publicité

La croûte : un intérêt gustatif avant tout

© Adobe StockLe premier intérêt des croûtes de fromage réside dans le goût qu’elles apportent. "Certains fromages sont élaborés pour être mangés avec la croûte : c’est le cas du camembert ou du brie par exemple", relève Valérie Mery-Mandeville, diététicienne et nutritionniste. De manière générale, les fromages à croûte fleurie (camembert, coulommiers, brie, chaource, saint-Marcellin…), les fromages à croûte lavée (maroilles, livarot, munster…) et les fromages à pâtes persillées (les bleus) possèdent une croûte riche en goût.

Publicité
Publicité

Bon à savoir : "la croûte de fromage possède aussi un intérêt nutritionnel grâce aux sels minéraux comme le zinc et sélénium, et aux vitamines du groupe B qu'elle contient" confie la spécialiste.

Attention cependant aux gros fromages en meule comme la tome ou le comté : "ils peuvent avoir été entreposés à différents endroits et leur croûte peut donc avoir récolté de nombreuses bactéries extérieures. Consommer leur croûte peut donc représenter un risque d’allergie et d’intoxication alimentaire aux bactéries telles que la listériose ou la salmonellose" met en garde Valérie Mery-Mandeville. Cela sera surtout dangereux pour les femmes enceintes et les personnes dont l’immunité est fragile, qui devront s’abstenir de consommercette partie du fromage.

 
La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X