Notre corps est doté d'organes « éliminateurs » que l'on appelle les émonctoires. Leur rôle : maintenir l'équilibre de fonctionnement de notre organisme. Reins, poumons, complexe foie-intestin, peau : tous permettent d'éliminer les déchets et les résidus de l'organisme. Le foie est l'organe le plus important en termes de détoxification.

Détox : le rôle des organes émonctoires

Les organes émonctoires éliminent les toxines : ces substances de type déchet, issues du fonctionnement de la cellule. Mais aussi, les toxiques : drogues, alcool, métaux lourds, pesticides, polluants de synthèse tels que la dioxine, présents dans certains aliments. Ils sont les premiers à souffrir d'une mauvaise hygiène de vie ou d'une alimentation déséquilibrée.

La consommation régulière de produits transformés, trop riches en calories, déséquilibre notre microbiote intestinal - cet organe composé de 100 000 milliards de bactéries qui évoluent au sein du tube digestif - et diminue nos défenses immunitaires. Lorsque le microbiote intestinal est déséquilibré, il perd sa fonction d'élimination et ne peut plus protéger l'organisme des bactéries indésirables et dangereuses pour la santé. D'où l'importance de bénéficier d'une alimentation suffisamment variée et équilibrée, au quotidien.

Les aliments à supprimer en janvier

Certains aliments surconsommés lors des fêtes doivent être supprimés (ou du moins, peu consommés) en janvier pour faciliter le rôle des organes émonctoires et éliminer l'excès de calories accumulées :

  • les plats en sauce,
  • les aliments transformés, industriels (trop gras et trop salés),
  • les gâteaux,
  • les friandises
  • le chocolat blanc ou au lait
  • l'alcool

Un menu équilibré après les fêtes

Il n'existe pas d'aliment miracle pour nettoyer l'organisme de l'intérieur. « Après les fêtes, beaucoup de personnes ont pris deux ou trois kilos. Pour les perdre, il suffit de rééquilibrer son alimentation », souligne le Dr Plumey. La perte de poids doit être progressive. Perdre des kilos trop rapidement favorise la fonte musculaire.

« On évite les cures de jeûn qui font vite maigrir, mais dont les kilos sont aussi vite repris, avec de nombreuses carences à la clé. On peut faire une journée par semaine de « régime » soupe et jus de légumes, mais pas plus. Au risque de favoriser les fonctions de stockage de l'organisme et donc, le « yoyo pondéral », précise le Dr Plumey. Voici un exemple de menu équilibré pour la journée :

  • le petit-déjeuner peut être composé d'une boisson chaude (sans ajouter de sucre), d'un jus d'orange pressé ou en bouteille (un verre de jus d'orange en bouteille contient presque autant de vitamine C qu'un jus d'organe pressé), d'un laitage (yaourt ou fromage blanc) contenant des morceaux de fruits frais et d'amandes (riches en vitamine E, très anti oxydante), de fibres (muesli, flocons d'avoine...).
  • le déjeuner doit toujours comprendre des protéines (viande, poisson ou œuf) sans sauce, accompagnées de légumes (crus et/ou cuits) et de féculents. On termine le repas avec un laitage (un morceau de fromage ou un yaourt) et un fruit frais.
  • une collation saine est possible l'après-midi (fruit, yaourt). On évite les biscuits et les chocolats.
  • le dîner est léger (soupe, omelette, salade verte, fruit frais).

Par ailleurs, une activité physique régulière (marche, vélo, natation...) est conseillée pour favoriser la dépense calorique et maintenir le corps en bonne santé.

Les aliments favorisant le drainage

Pour optimiser le rôle des organes émonctoires et drainer l'organisme, on peut privilégier la consommation :

  • d'eau (environ 1,5 litres par jour),
  • de jus de légumes et/ou de fruits (un verre par jour),
  • de bouillons de légumes,
  • de thé vert (antioxydant : 2 à 3 tasses par jour) ou encore, de tisanes à la queue de cerise.

Parmi les épices, on compte également :

  • le romarin,
  • le persil,
  • la coriandre,
  • le thym,
  • le curcuma,
  • et le poivre.

Les fruits et légumes frais, locaux et de saison (riches en antioxydants) peuvent être consommés sans réserve. Ail, oignons, champignons, choux kale et châtaigne sont intéressants, car ils boostent également l'immunité. En ce qui concerne les crudités, dans l’idéal, il faudrait en consommer à chaque repas.

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Sources

Merci au Dr Laurence Plumey, médecin nutritionniste à l'hôpital Antoine Béclère (obésité de l’adulte) et auteure de « Le Monde Merveilleux du Gras. Tout sur ces rondeurs qui nous habitent », éditions Eyrolles.

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.