La liste noire des pires nids à microbes qui se cachent chez vous
Sommaire

Produits ménagers : attention à l'excès d'hygiène

La liste noire des pires nids à microbes qui se cachent chez vous© Istock

Si le risque de contamination existe, partir à la chasse aux bactéries n’est pas la meilleure attitude à adopter. "Les bactéries de l'environnement ne représentent pas d'une façon générale un risque infectieux pour l'Homme, clarifie le Pr Gayet. Et il faut avouer que cette obsession générale vis-à-vis des ‘microbes’ a constitué un lucratif fonds de commerce pour les entreprises vendant des produits de désinfection". Or, ces derniers s’avèrent parfois encore plus nocifs que les bactéries en elles-mêmes.

Les produits ménagers reconnus cancérigènes

Les produits ménagers que vous utilisez peuvent constituer un danger, semble-t-il. "Ils peuvent émettre des composés organiques volatils comme le benzène et le formaldéhyde, alerte l’Association Santé Environnement France (ASEF). Ces composés, reconnus comme cancérigènes, se trouvent dans vos détergents, dégraissants, solvants, lave-vitres, mais aussi dans les bougies parfumées et parfums d’intérieur".

Le plus souvent, une forte exposition aux produits ménagers va se traduire par une irritation des voies respiratoires. En revanche, sur le long terme, elle peut s’avérer plus nocive. "Une étude de 2010 suggère que les produits d’entretien contribueraient à augmenter les risques de cancer du sein", poursuit l'ASEF. Selon leurs experts, il est donc préconisé de limiter les détergents et les désinfectants intégrant les substances les plus toxiques à savoir l’eau de javel, le formaldéhyde, les phosphates ou encore les borates.

Une "hygiène trop parfaite" peut causer des allergies

Inutile de vouloir remplacer ces produits néfastes par des antibactériens, selon l’association. "Il n’est pas nécessaire de désinfecter la maison. En général, la présence de microbes dans notre environnement est normale, et même indispensable pour notre santé, rassure l’ASEF. D’ailleurs, seulement 3% des bactéries présentes dans notre environnement peuvent causer des maladies. De récentes études ont même montré que certaines allergies seraient favorisées par une "hygiène trop parfaite". En effet, n’étant plus confronté aux microbes, le corps ne produirait plus de défenses immunitaires efficaces. "Il ne faut pas confondre l’hygiène "vraie" (la prévention) avec le nettoyage et la désinfection", précise l'infectiologue.

Aidez Unicef à venir en aide aux enfants démunis ! Découvrez le leg

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Merci au Pr Stéphane Gayet, infectiologue et hygiéniste au CHU de Strasbourg

Le Petit Guide Santé du Ménage rédigé par nos médecins, Association Santé Environnement France

Escherichia coli, informations et traitements, Institut Pasteur

Ugly ducklings—the dark side of plastic materials in contact with potable water, Biofilms & Microbiomes, 27 mars 2018